Fermer

Mille kilomètres pour lutter contre les violences faites aux femmes

Par Maëva Gardet Pizzo, le 28 juin 2022

Journaliste

@DR

[bref] Rallier Aix-en-Provence et Lyon à pied puis longer la Loire en kayak de Roanne à Saint-Nazaire. C’est le défi que s’est lancé cet étudiant afin de soutenir l’association Solidarité Femmes 13. Une façon de combattre les violences faites aux femmes. Et de rappeler que les hommes aussi peuvent agir.

Mille kilomètres pour lutter contre les violences faites aux femmes 1
Sébastien Clayette est étudiant à l’EDHEC Business School (Roubaix)@DR

Il y a eu la vague #MeToo qui a déferlé sur la planète. Montrant à ceux qui l’ignoraient encore l’ampleur du phénomène des violences sexuelles. Prouvant qu’elles ne sont pas le fait de quelques cas isolés. Mais un problème de société auquel sont confrontées un nombre largement sous-estimé de femmes.

Des femmes, des jeunes filles que l’on fréquente tous les jours. Souvent sans s’en douter. Puis qui finissent par parler, se sentant moins seules, moins exposées aux jugements. Plus légitimes à prendre la parole.

 

♦ Lire aussi : Après les violences conjugales, du sport pour se reconstruire

 

Le sport comme allégorie de l’engagement

C’est ainsi que Sébastien Clayette, étudiant à l’EDHEC Business School (Roubaix) et originaire d’Aix-en-Provence, découvre qu’une de ses amies a subi de telles violences. Naît alors l’envie de faire quelque chose. De rappeler qu’il faut agir. Et que les hommes aussi peuvent dire « non ».

Il choisit alors de se mettre en mouvement, de manière très concrète, à travers un défi sportif. Mille kilomètres à compter du 15 août. Deux sports. « J’ai choisi de parcourir le trajet d’Aix-en-Provence à Lyon à pied. C’est un trajet que je voulais faire depuis longtemps ». Ensuite, cap sur Roanne où il embarquera en kayak jusqu’à Saint-Nazaire. « J’ai toujours rêvé de longer la Loire ».

 

10 000 euros pour l’association Solidarité femmes 13

quadrathon-femmes-arts-martiaux
Le sport : un outil cher à l’association Solidarité Femmes 13 qui propose notamment aux femmes qu’elle accompagne un programme sportif baptisé le Quadrathlon des femmes. @MGP

Un parcours qu’il veut faire sponsoriser par le grand public à travers une campagne de financement participatif. Objectif : collecter 10 000 euros qui seront entièrement reversés à une association luttant contre les violences faites aux femmes. En l’occurrence, Solidarités Femmes 13.

« Je cherchais une association qui propose d’héberger les femmes. C’est horrible qu’une femme qui subit des violences soit obligée de rentrer chez elle chaque soir, et d’y retrouver son mari violent », s’indigne le jeune homme. Autre critère dans son choix : l’offre de soutien psychologique, grâce au sport notamment, et des programmes de sensibilisation. « Solidarité femmes 13 cochait toutes les cases. J’ai donc contacté la directrice, Sophie Pioro, et ça s’est très bien passé ».

Pour l’heure, il a collecté un peu plus de 4000 euros. « Au départ, la jauge est très vite montée puis cela a un peu ralenti ». Mais il se rassure : « Je pense que c’est pendant le défi que nous lèverons le plus d’argent ». Un défi au cours duquel il veut mobiliser les différents titres de presse locale sur son chemin. Et mettre en valeur les associations partageant les mêmes combats que Solidarités femmes 13, partout en France. Des associations qui croulent sous la demande et manquent souvent de moyens. Auprès desquelles toutes les forces sont bienvenues. ♦

 

  • Solidarité Femmes 13 – Créée en 1976, cette association écoute les femmes et leurs enfants, victimes de violences conjugales ou sexuelles dans le département des Bouches-du-Rhône. L’association propose également un accompagnement sociothérapeutique global, adapté à leurs besoins : accès aux droits et aux soins, mise en sécurité dans des hébergements d’insertion, maintien ou accès au logement, suivi psychologique, soutien éducatif et à la parentalité, aide à l’insertion professionnelle. S’y ajoutent diverses actions de sensibilisation. En 2020, l’association a accueilli 5226 personnes dont 2478 ont bénéficié d’un suivi. 122 ont été hébergées.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?