Fermer

Histoire(s) d’un confinement – Jour 18

Par Éric Foucher, le 19 avril 2020

Illustration Marie de Buttet

Nous relayons ce journal piquant, « expérience individuelle d’un événement collectif et imprévu », mano a mano entre l’auteur Éric Foucher et l’illustratrice Marie de Buttet*. Aux mots du premier répond l’illustration de la seconde. Comme au loto, nous tirons un numéro au sort, le dimanche.

 

Jour 18 – Bilan de compétences

Maintenant que sa vie se limitait à sa sphère privée, chacune de ses actions ressemblait un peu à un bilan de compétences. Il ne s’agissait plus ici de diplômes ou d’expériences professionnelles mais de certificats d’aptitudes à l’école de la vie. Ceux qui ne s’étaient jamais retrouvés face à eux-mêmes allaient enfin faire connaissance et pouvoir s’évaluer. Quel était vraiment son niveau question cuisine, repassage, nettoyage, rangement, comptabilité et éducation ? Quelles étaient ses motivations au quotidien ?
Il n’y avait plus de dispense valable et le seul jury encore apte à donner des notes face à lui était un bout de chou de trois ans et demi. Si le fait d’être habillé comme un as de pique ne lui posait encore aucun souci – cette préoccupation viendrait suffisamment vite à n’en pas douter, la petite fille mettait à rude épreuve sa patience et son autorité de pédagogue, mais aussi sa propension à se renouveler en termes de propositions culinaires. La montagne de documents en vrac qui trônait dans son bureau indiquait qu’il avait séché beaucoup trop souvent les cours de bureaucratie et qui lui fallait maintenant penser à des cours de rattrapage. Fort heureusement – la dématérialisation n’ayant pas que des défauts – il avait pu commencer à mettre ses statuts à jour en ligne beaucoup plus simplement, en s’épargnant au bas mots trois rendez-vous par administration. Tout cela l’amenait inévitablement à réfléchir sur la valeur de son travail. Mais ça, c’était encore une autre histoire.

  • Les Auteurs  – Éric Foucher : papa singulier, éditeur, rêveur, écriveur d’histoires que certains trouveront drôles et d’autres pas. Marie de Buttet : maman plurielle, illustratrice sans artifice, elle croque son monde avec gourmandise sans prendre un gramme   
  • Les autres chroniques sont en ligne, sur Facebook.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?