Fermer

Les confidences d’une librairie centenaire et en bonne santé

Par Nathania Cahen

Journaliste

Quand chaque jour ou presque une librairie met la clé sous la porte, la librairie Maupetit fête son centenaire à Marseille. Quels sont les ressorts de sa longévité ?

 

Les confidences d'une librairie centenaire et en bonne santé 1Elle serait même beaucoup plus âgée cette librairie, vraisemblablement installée rue de la Darse dès 1882. Mais pas de document officiel pour en attester. Le décompte démarre donc en 1919, quand un certain Ernest Maupetit rachète la librairie à Jean Carbonel. « L’entrée est toujours la même, et l’espace jusqu’à l’escalier date de l’origine », nous montre Damien Bouticourt, transfuge bourguignon qui dirige Maupetit depuis 2011. Il précise : « Il fallait alors moins de place car les ventes se faisaient autour de présentoirs disposés à l’extérieur, devant la boutique, au côté desquels s’activaient des vendeurs en blouse ». La Librairie des Allées devient Maupetit en 1927, quand les allées de Meilhan disparaissent au profit d’une Canebière prolongée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite