Fermer

Quand le sport aide à mieux recruter

Par Olivier Martocq

Journaliste

JO de 2024 à Paris et Marseille obligent, un nouveau concept essaime en France : le « job dating sur stade ». Le slogan « Du sport vers l’emploi, ensemble ! » accompagne les manifestations qui se multiplient depuis le coup d’envoi donné en février dernier, à Liévin. Et résume parfaitement la volonté des organisateurs de la Fédération française d’athlétisme et de Pôle emploi. Reste à savoir s’il s’agit d’un nouveau gadget de com’ ou d’un mode de recrutement efficace pour sortir des CV et des entretiens formatés, qui plombent les chances des jeunes des quartiers sensibles à la recherche d’un premier emploi !

 

Le choix du stade Delort, mitoyen du prestigieux Vélodrome et donc situé au cœur des arrondissements cossus du Sud de Marseille, a de quoi interpeller vue la thématique du projet. À savoir une approche différente des jeunes des quartiers sensibles pour les aider à décrocher un premier emploi. « Vous avez une vision déformée et caricaturale de la réalité ». Élisabeth Moreau, la directrice de l’agence pôle emploi de Pont-de-Vivaux sait de quoi elle parle puisqu’elle enregistre plus de 12 000 demandeurs d’emplois dans son secteur : « Il y a des cités difficiles dans cette partie de la ville aussi ».

Quand le sport sert le recrutement

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite