Fermer

Transformer l’absence insupportable en amour

Par Marie Le Marois

Journaliste

[Au fait !] Le 29 janvier dernier, j’interviewais Eric Dudoit, un psychologue incroyable à l’origine des premiers soins spirituels au sein de l’hôpital public pour les patients en fin de vie. Créée en 2005, l’Unité de Soins et de Recherche sur l’Esprit (USRE) du CHU La Timone est en train d’inspirer d’autres établissements et nous montre qu’il est précieux de soigner l’âme tout autant que le corps. Sous l’impulsion de Marcelle, Eric Dudoit a rencontré Nathalie Paoli, cofondatrice de l’association Le Point Rose qui soutient les familles confrontées à la mort d’un enfant. L’association propose tous les deux mois un moment privilégié, informel et convivial avec lui pour échanger sur la vie, la mort, les liens, l’amour, la présence. Ont ainsi été abordé les thèmes ‘’Les pères en deuil’’, ‘’Les enfants Arc en Ciel’’ – du nom de ces enfants qui naissent après un enfant disparu – ou « La reprise de l’activité professionnelle après un malheur ». L’idée du psychologue, par ailleurs théologien, Jungien et sensible à la physique quantique, est de proposer d’autres voies et niveaux de conscience que ceux des sociétés occidentales. « Dans la norme sociale, on pense qu’il est impossible de se remettre de la mort d’un enfant. Dans d’autres sociétés, ce n’est pas le cas. Particulièrement celles inspirées du chamanisme (au sens noble du terme, pas New Age). Selon elles, il n’existe pas de coupure entre le monde matériel et le monde spirituel, mais des allers et retours ». En ce temps de Noël et de fin d‘année, Eric Dudoit donnera ce samedi à 10h30 des pistes pour transformer l’absence insupportable en présence d’amour.

 

Relire l’article de Marcelle sur Eric Dudoit le 29 janvier ici et le 10 septembre sur Le Point Rose ici.

Des soins spirituels pour les patients en soins palliatifs