Fermer

Couper ses cheveux pour la bonne cause

Par Agathe Perrier

Journaliste

Quand on parle de don, on pense souvent à de l’argent, des objets, du temps. Mais jamais aux cheveux ! Une association les récupère pour aider les malades du cancer à se procurer une perruque quand les leurs sont tombés. J’ai rencontré un de ces généreux donateurs. Non pas une femme, mais un homme !

 

Je connais Adrian depuis le lycée. C’est un vrai ami, pas juste une connaissance. Jusqu’à récemment, je vous l’aurais présenté comme un dessinateur et photographe hors-pair – non sans un humour prononcé. J’ajouterai aujourd’hui qu’il a le cœur sur la main. À la fin du mois de novembre dernier, il a donné ses cheveux. Pratique étonnante, surtout venant d’un homme. Et sachant qu’il faut au moins 25 centimètres de longueur pour que le don soit conforme (bonus).

À 28 ans, ce grand gaillard ne s’est pas réveillé un matin en se disant qu’il allait laisser pousser ses cheveux afin d’en faire don. « Comme j’avais peur de devenir chauve , j’ai voulu tester les cheveux longs au moins une fois dans ma vie (ndlr : quand je vous dis qu’il est plein d’humour). Plus sérieusement, je voulais voir à quoi je ressemblerais puisque c’est à la mode depuis quelque temps ». Fini le coiffeur, place à la longueur. Jusqu’à ce mois d’août 2019…

Donner ses cheveux pour la bonne cause 3
Séance photo et auto-dérision avant les coups de ciseaux © DR

Offrir de la dignité aux malades du cancer

Avec la fin de l’été, Adrian a de nouveau envie de changer. L’idée du don lui vient par hasard, au détour d’une vidéo qui fait le buzz sur les réseaux sociaux. « Elle montrait un petit blondinet américain qui avait laissé pousser ses cheveux pour justement les donner. Après les avoir coupés, il pensait recommencer, alors que ses copains d’école se moquaient de lui, disaient qu’il ressemblait à une fille », se rappelle Adrian. Le petit film l’inspire.

Il tombe après quelques recherches sur SolidHair qui, depuis 2016, collecte des mèches de cheveux pour les vendre à des perruquiers. « Avec l’argent ainsi collecté, nous soutenons l’achat des prothèses capillaires des personnes atteintes du cancer et en difficulté financière partout en France, afin de leur offrir un peu plus de dignité. Car l’aide de la sécurité sociale ne permet pas forcément d’obtenir la prothèse souhaitée », explique le site internet de l’association. De quoi valider définitivement le choix du jeune homme. Manque de bol, il n’a pas la longueur suffisante à ce moment-là pour que le don soit accepté. Dilemme : couper or not couper ? Adrian choisit de laisser pousser : « J’ai préféré attendre pour permettre à quelqu’un d’avoir une nouvelle vie. Il n’y avait pas d’enjeu pour moi ».

 

Donner ses cheveux pour la bonne cause
Avant de couper, il faut regrouper les cheveux en petites mèches © DR

Trois mois de plus

Adrian patientera trois autres mois pour atteindre enfin les fameux 25 centimètres. En novembre, rendez-vous a été pris chez un de ses amis coiffeur : « Il m’a répété plusieurs fois que c’était un beau geste et que de façon générale les gens n’y pensent pas assez ». Le conditionnement ensuite est plutôt simple : grouper les cheveux par petites mèches, les attacher avec des élastiques, les couper une à une puis les poster à l’association – ou les déposer chez un coiffeur partenaire ou dépositaire.

D’après les derniers chiffres communiqués par Solidhair, 450 personnes ont déjà été aidées depuis sa création. Elle en reçoit tellement qu’elle ne peut plus répondre individuellement à chaque donneur. En guise d’accusé réception, elle poste sur son site internet les différents messages envoyés avec les mèches. « Un geste qui ne me coûte rien mais qui représente beaucoup pour ceux qui n’en ont plus [de cheveux] », a choisi d’écrire Adrian. Il espère par son action inciter d’autres hommes à l’imiter. « Une fois que la mode des cheveux longs sera passée, pensez à faire ce geste », exhorte-t-il tous les chevelus. J’en connais pour ma part au moins un… Vous aussi ? Alors faîtes passer le message et connaître cette initiative en rien réservée aux femmes. ♦

Donner ses cheveux pour la bonne cause 2
Le petit mot laissé par Adrian à l’association en même temps que ses cheveux © DR

Bonus [Pour les abonnés]

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite