Fermer

Le Guide Michelin reconnaît l’engagement de Nadia Sammut en faveur d’une gastronomie durable

Par Marie Le Marois

Journaliste

[Au fait !] Pour la première fois dans son histoire le guide Michelin récompense la gastronomie durable. Cinquante tables, dont L’auberge La Fenière, dans le Luberon, ont été distinguées d’une fleur verte. Pour Nadia Sammut, premier chef étoilé sans gluten qui développe son projet de Cuisine libre® depuis sept ans, ce prix témoigne « d’une prise de conscience positive en faveur d’une gastronomie plus engagée dans la transition alimentaire »

Cette exploratrice culinaire le dit souvent : « Cuisine libre® est une conscience en marche » qui nourrit la vie sous toutes ses formes, celle des humains et de la planète. La Fenière s’insère ainsi dans un écosystème qui valorise les cultures paysannes, achète au juste prix et contribue à développer les filières locales, notamment celle du pois-chiche. Elle soutient la pêche durable, respecte les saisons et ne connaît pas le gaspillage.

Depuis un an, Nadia Sammut a étendu son savoir-faire durable avec l’ouverture de l’atelier de panification libre Kom&Sal®, à Cavaillon. Les farines achetées en circuits courts sont moulues et transformées sur place, les pains et pâtisseries sont réalisés à partir d’ingrédients de haute qualité. Sans trace de gluten, ni pesticide.

 

Lire ou relire notre article  »Nadia Sammut, la Calamity Jane de la gastronomie responsable » paru le 2 mai 2019.

Nadia Sammut, la Calamity Jane de la gastronomie responsable