Fermer

[Au fait !] L’art dans la prison décortiqué à la Friche Belle de Mai

Poursuivant son exploration sur ce que peut l’art quand il s’invite en milieu carcéral, l’événement Prison Miroir propose un deuxième grand week-end de réflexion commune. L’occasion de prolonger les interrogations sur les liens entre mondes artistique et pénitentiaire avec de multiples initiatives gratuites. Avec Laure Adler comme invitée principale.

Ce nouveau temps public s’ouvre ce vendredi 7 février à 18h30 avec une table ronde en présence de nombreux intervenants qui mettront en partage leurs expériences artistiques, professionnelles et humaines, en lien avec l’univers carcéral. Suivi d’une conférence de l’écrivaine et historienne Laure Adler, accompagnée de la comédienne Sara Louis, sur comment repenser nos rapports à l’imaginaire de la prison.

Samedi 8 février à 11h, la carte blanche à Laure Adler se poursuit avec une rencontre avec la photographe Jane Evelyn Atwood et les écrivains Denis Lachaud et Réné Frégni, dont des textes seront lus par les élèves de l’ERACM.
La journée continue avec Eloquentia et les étudiants du Lycée professionnel Poinso-Chapuis pour un concours de prise de parole autour du thème « Que serait le monde sans prison ? », à partir de 17h.

Enfin, le week-end Prison Miroir s’achève à quelques pas de la Friche, avec une projection du film « 9m2 pour deux » au cinéma Le Gyptis à 20h, dans le cadre de Regard depuis la prison, rétrospective des réalisateurs et producteurs marseillais Caroline Caccavale et Joseph Césarini (jusqu’au 20 février) ♦

  •  Tous les détails de la programmation sur lafriche.org
  • Relire notre article sur le Système Friche et l’exposition Prison Miroir

« Système Friche » : la réussite du modèle marseillais