Fermer

[Au fait !] Notre série sur l’habitat participatif a tourné court

Co-habitat cherche co-habitants #1 1

Celle-ci se proposait de chroniquer l’aventure du 11, boulevard Battala (dans le 3e arrondissement de Marseille), une première du genre à Marseille : un immeuble abandonné, réservé -pour un tarif symbolique- à des associations désireuses de le rénover dans le cadre d’un habitat participatif.

Originalité du projet : partir d’un lieu (l’immeuble) et pas d’un collectif (des foyers désireux de co-construire), ce dernier schéma étant le plus répandu. C’est d’ailleurs celui adopté par les deux seuls projets d’habitat groupé aujourd’hui sur les rails à Marseille, Corail à L’Estaque et Place des Habeilles, à Saint-Mauront. « Battala n’a pas trouvé ses candidats en raison de sa situation, dans l’un des quartiers les plus pauvres de France », croit savoir l’un des proches du dossier.

Regain, l’une des principales structures qui accompagnent ce type de projets, n’a pas dit son dernier mot. Après avoir vu lui échapper une bastide dans les quartiers Nord (les vendeurs ont préféré un promoteur, comme souvent), l’association a constitué un groupe de personnes intéressées par la recherche d’un autre lieu. Marcelle suit (de près) le dossier. On vous tient au courant ♦

 

  • Relire notre reportage –

Co-habitat cherche co-habitants #1