Fermer

Changement climatique : l’ombrière intelligente qui protège les cultures

Par Nathania Cahen

Journaliste

Photo Ombrea

La start-up Ombrea a imaginé des panneaux high-tech qui pilotent l’ombre pour protéger des aléas climatiques les cultures pleine terre : fraises, tomates, vignes ou fleurs. Lancée récemment grâce à une levée de fonds, la commercialisation est déjà prometteuse.

 

L’équation pour l’avenir tenait du casse-tête : comment, dans une région où les périodes de fortes chaleurs gagnent en intensité et en durée, protéger les cultures les plus fragiles ? Les fruits, les vignes, les salades, les tomates, les fleurs… Horticulteur à Rousset (Bouches-du-Rhône), descendant d’une lignée d’agriculteurs, Christian Davico est ébranlé quand, en 2016, il voit sa récolte entamée de 25% en raison de la canicule. Un phénomène, il le sait, qui ne relève plus de l’exceptionnel. On annonce six degrés de plus en moyenne en France d’ici 2100. Et deux degrés supplémentaires seulement signifient déjà 18% de rendement en moins…

Alors il gamberge sur une solution possible. Et imagine une couverture à même de protéger les plantations quand nécessaire (du soleil, du gel, de la grêle…). Modulable, pour laisser aussi passer la lumière, qui reste indispensable au cycle des cultures. À la fin de l’année, l’exploitant agricole dépose le brevet et entame la réalisation du premier prototype avec un bureau d’études.

 

Une technologie aux confins de l’intelligence artificielle

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite