Fermer

Pendant la campagne, mais que fait Marcelle ?

Par Nathania Cahen

Journaliste

Les municipales. Aspirer et inspirer. En 2, 3 ou 4 temps – chacun peut nager à sa manière. Car il ne vous aura pas échappé que l’illustration de cette série est une piscine ! Pourquoi ? Parce qu’elle concentre beaucoup de symboliques : l’équipement public, la mixité sociale, l’égalité des chances, le défi de l’eau, le respect des lignes, le vivre ensemble, l’apprentissage, les transports en commun… Plongez dans le bain avec nous !

Les municipales. Difficile de ne pas en parler, même dans un média comme Marcelle qui prend du recul, prône le slow journalisme et se défie de l’actualité trop chaude.

Et puis vous en soupez de la campagne ! Des affiches à chaque coin de rue, des micros sous le menton de chaque candidat, des programmes et des CV disséqués, des promesses passées au détecteur de mensonges…

C’est pourquoi la rédaction de Marcelle a préféré s’ouvrir à des femmes et des hommes qui ne sont pas directement impliqués dans ce scrutin. Beaucoup parmi eux ont été sollicités pour figurer sur des listes mais, en dépit de leur intérêt pour la chose publique et politique, ils ont choisi de rester en dehors et de garder les coudées franches. Tous ont une expertise : le commerce, le 3e âge, la mobilité, la petite enfance, le logement, la justice, la santé, l’environnement, la culture pour tous… Et, à raison d’une tribune par jour, ils et elles nous expliquent quel serait leur programme dans leur domaine.