Fermer

« La possibilité pour tous les commerçants d’ouvrir le dimanche »

Par Nathania Cahen

Journaliste

[Aux urnes] #1 Caroline Baron, 53 ans, cogérante des boutiques Pom à Marseille, présidente de la Fédération nationale de l’habillement région Sud et vice-présidente de l’association Commerces Positifs.

Pour le commerce 1Son état des lieux : « Les commerces, ce n’est pas uniquement le centre-ville or aujourd’hui il y a souvent deux poids deux mesures : ceux du centre, ceux des autres quartiers. Les problématiques sont souvent les mêmes : des fermetures, la difficulté à trouver des repreneurs, les souffrances, quand il y a des travaux, des loyers qui augmentent. Même dans les noyaux villageois historiques, le commerce est abîmé, notamment par l’attractivité qu’exercent les centres commerciaux. De plus, les quartiers périphériques pâtissent d’une mauvaise desserte en matière de transports en commun.

Il y a parfois des travaux, notamment rue Paradis qui ont pu occasionner des désagréments, mais pour du mieux, de l’embellissement.»

 

Ses 100 premiers jours à la mairie : « Je mettrai en place toute une panoplie de petites mesures pour rétablir les équilibres entre le centre-ville et les autres quartiers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite