Fermer

L’incroyable reconversion du chantier de La Ciotat

Par Paul Molga

Journaliste

Plutôt que l’avenir de marina que lui promettaient les aménageurs, l’ancien chantier naval de la Normed a saisi au bond le marché florissant des mégayachts. Il est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux de l’entretien des plus précieux navires de la planète.

 

L’incroyable reconversion du chantier de la Ciotat 3Ils ont commis tous les forfaits pour se faire entendre : bloquer les rues de Marseille chaque semaine, stopper des trains, forcer les portes de la préfecture, séquestrer des personnalités locales et même jeter à l’eau une voiture de police… Entre 1988 et 1994, 105 ouvriers de la Normed convaincus de l’avenir industriel du chantier naval de La Ciotat, ont tout fait pour protéger leur outil des récupérateurs de métaux et des promoteurs. Ce matin ensoleillé d’octobre 2012 sous le ciel intense de Méditerranée qui illumine les roches rouges de la calanque du Mugel jouxtant le site, quelques-uns d’entre eux, reconnaissables au nombre 105 imprimé sur leur tee-shirt, sont venus savourer la justesse de leur acharnement : grâce à 16 millions d’euros d’investissement, la Semidep, chargée de la gestion de ces 34 hectares jalousés des aménageurs face au port de plaisance, vient de redonner vie à la grande forme longue de 360 mètres qui accueillait naguère la construction de cargos. Opérationnelle depuis 2015, elle peut aujourd’hui accueillir les nouvelles générations de yachts XXL qui naviguent en Méditerranée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite