Fermer

Du pain bio et local pour tous

Par Agathe Perrier

Journaliste

© Colas Isnard/Bou’Sol 2017

[Au fait !] La crise liée à l’épidémie de Covid-19 en France n’empêche pas les boulangeries solidaires Pain et Partage de fournir leurs clients en produits bio et locaux. Et même les particuliers désormais ! Une situation provisoire qui pourrait perdurer après le confinement.

Les boulangeries solidaires Pain et Partage ont dû restructurer leur fonctionnement pendant cette période de confinement, baisse d’activité oblige. « On l’estime à 90%, voire davantage », nous précise Samuel Mougin, co-fondateur du réseau Bou’Sol qui les chapeaute. Leurs clients habituels sont en effet fermés pour la grande majorité, puisqu’il s’agit d’établissements de restauration collective. À l’exception de quelques associations et entreprises maintenues ouvertes. Que Pain et Partage continue de fournir quotidiennement en pain bio et local, toujours confectionné par des salariés en insertion. C’est d’ailleurs là la marque de fabrique de cette association créée à Marseille en 1997, dont nous vous avons déjà parlé.

Une vingtaine de structures – associations caritatives, établissements médico-sociaux, entreprises – profite de cette nouvelle disponibilité et de nouvelles s’ajoutent à la liste chaque jour. « Dans cette situation inédite et brutale, on a voulu faire encore plus solidaire que d’habitude en renforçant notre lien avec des organismes caritatifs. On va désormais livrer Vendredi 13 (ndlr – association qui organise des maraudes en faveur des sans-abris) ou Les Sœurs Missionnaires de la Charité. On va également installer des points de dépôt de pain dans les établissements hospitaliers », souligne Samuel Mougin.

 

pain-partage-bousol-marseille
© Colas Isnard/Bou’Sol 2017
Du pain bio et local aussi pour les particuliers

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. D’ordinaire, les boulangeries solidaires Pain et Partage ne s’adressent pas aux particuliers. Avec la réduction de son activité, l’association a décidé d’ouvrir des points de vente pour eux. Trois plus exactement, à Marseille et Aix-en-Provence, livrés une à deux fois par semaine. Il suffit de commander en ligne en amont (bonus). Différents types de pains sont proposés ce qui permet à l’association de rester fidèle à sa mission originelle : rendre le bio accessible au plus grand nombre.

L’initiative pourrait d’ailleurs perdurer par la suite. Samuel Mougin se veut optimiste : « Il faudra tirer des leçons de cette crise d’un point de vue sociétal, en continuant notamment de valoriser les approvisionnements en circuits courts, comme on le voit depuis quelques jours ». Auquel cas, l’association envisagerait d’élargir sa production aux particuliers de façon pérenne. Elle y pensait déjà, mais le contexte ne le permettait pas. Cette crise fera peut-être évoluer certains domaines vers du positif, qui sait ? ♦

 

Bonus
  • Horaires et lieu des dépôts pour particuliers. Il suffit de passer commande sur internet en amont en cliquant ici :
    > Marseille : mardi et jeudi de 10h à 12h dans les deux boulangeries solidaires Pain et Partage (5 rue Antoine Pons, 13004 Marseille et 25 boulevard Ledru Rollin (zone Urban Park), 13015 Marseille)
    > Aix-en-Provence : le jeudi de 10h à 12h chez Partage et Travail (Place Romée de Villeneuve Immeuble Le Mansard – entrée A – 4ème étage, 13090 Aix-en-Provence).

 

  • À (re)lire : notre reportage sur le pain bio, local et solidaire des boulangeries Pain et Partage en cliquant ici.

Le pain peut être bio, local et solidaire !