Fermer

À Brenon, l’esprit de famille sauve la mairie

Par Guylaine Idoux

Journaliste

Armand, Laurent, pépé Jean, Erwan et Maël Rouvier

Aux urnes, citoyens ! Dimanche, 4 800 communes organisent le second tour des élections municipales. Rappelons que 30 000 autres ont déjà élu leur maire au premier tour. Tel Brenon, petit village du Haut-Var où les sept membres du conseil municipal sont… de la même famille !

 

A Brenon, toute une famille pour faire vivre un village 2
L’un des deux hameaux de Brenon, côté mairie celui-là.

Ici, on est loin, très loin, des soubresauts des autres campagnes. Les campagnes électorales, s’entend. Car Brenon, petit village aux 31 électeurs (et 2 000 moutons) accroché aux sommets verdoyants du Haut-Var, est un morceau de campagne tout court. Perché loin, très loin, des bouillonnements métropolitains, avec ses deux hameaux (l’un côté mairie, l’autre côté église), sa petite route départementale qui slalome entre les pâturages, les pins sylvestres et les chênes blancs pubescents, d’où jaillissent ici une mère sanglier et ses trois marcassins, plus loin un renard.

Et Brenon apparaît enfin. Quelques maisons de pierre au pied de l’ancienne curiale en ruine, deux fontaines, une jolie église du 17ème siècle… Un village, comme tant d’autres en France, qui lutte pour ne pas disparaître, emporté par le double mouvement de désertification rurale et de regroupement en intercommunalité. Brenon a aussi sa particularité, unique en France : son conseil municipal, soit un maire et ses six conseillers, qui portent le même nom de famille. Tous Rouvier.

 

Se battre pour exister
A Brenon, toute une famille pour faire vivre un village 7
Le maire Armand Rouvier

Il y a Armand, le maire, 59 ans, cousin germain de son premier adjoint Jean-Luc, 59 ans, lui-même père de Lucie, 31 ans, et Laurent, 34 ans, cousins de Morgane et Gaëlle, les jumelles de 27 ans, cousines d’Amélie, 35 ans, la fille d’Armand. Ça va, vous suivez ?

De Libération à Ouest-France, en passant par France-Info, la presse toute entière s’est régalée de la rigolote anecdote, certains articles à la limite du sous-entendu. Une famille entière à la tête du village, est-ce bien démocratique tout de même ? « Je travaille avec eux et je peux vous dire qu’il n’y a aucune prise d’intérêt» évacue sans barguigner Rolland Barbis, maire de Villecroze (Var) et président de la communauté de communes « Lacs et Gorges du Verdon », dont Brenon fait partie. « Ils ont le mérite de se battre pour faire exister cette petite commune alors que la moindre réunion leur demande deux heures de route. Notre intercommunalité les aide à la hauteur de ses moyens mais j’aimerais que nous puissions faire plus pour eux ».

 

Dix-huit Rouvier au village

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite