Fermer

MiniBigForest fait revenir la forêt en ville

Par Paola Da Silva

Journaliste

Photo Stéphanie Saliou

Créée fin 2018 par un couple passionné de botanique et d’environnement, l’association nantaise MiniBigForest s’emploie à recréer des corridors végétaux en ville, ou « micro forêts ». Pour cela, elle emploie une méthode particulière de plantation, qui permet de reboiser rapidement et densément de petites surfaces, tout en construisant du lien social.

 

MiniBigForest fait revenir la forêt en ville 1
Jim Bouchet et Stéphanie Saliou. Photo Lou-Marie Gautier-Saliou

C’est l’histoire d’un coup de foudre. Une révélation, qui s’est opérée dans le cadre d’une conférence donnée lors d’un congrès sur les arbres à Nantes, en 2018. « Nous avons été comme électrisés, parcourus de frissons », raconte Jim Bouchet. Avec Stéphanie Saliou, sa compagne, ils sont les fondateurs de MiniBigForest. Cette association reconnue d’intérêt général, constituée fin 2018 aux Sorinières, dans le sud de Nantes, a pour objectif de créer des forêts très denses dans de petits espaces urbains. « Nous avons découvert, ce jour-là, la méthode d’Akira Miyawaki, mise au point dans les années 70 par ce japonais spécialisé en génie écologique. Tout de suite, tous les deux, nous nous sommes dit que c’était ce que nous devions faire. Nous avons donc mis de côté nos carrières respectives et décidé de créer MiniBigForest. »

 

Trois arbres par m2

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite