Fermer

C4 Diagnostics traque le coronavirus

Par Rémi Baldy

Journaliste

[au fait !] Spécialisée dans le dépistage de maladies pulmonaires, C4 Diagnostics a mis son savoir-faire au service de marins-pompiers de Marseille pour traquer la Covid-19. Plus de 1000 prélèvements en extérieur ont été effectués pour trouver des traces du virus. La start-up développe maintenant un test dédié aux personnes.

 

« Notre technologie a beaucoup d’applications potentielles », nous assurait Younes Lazrak en début d’année. Le fondateur de C4 Diagnostics a eu l’occasion durant la crise sanitaire de passer des paroles aux actes. À la demande des marins-pompiers de Marseille la start-up, installée au sein de la filière biotech de Luminy, a mis en place un moyen pour détecter la présence du coronavirus dans différents lieux.

Habituellement, les travaux portent sur le dépistage de la légionellose grâce à des kits qui permettent de détecter la présence de cette maladie en seulement 48 heures.

> Lire notre article sur C4 Diagnostic

Si les symptômes entre la légionellose et le coronavirus sont proches, la manière pour rapidement les détecter est différente. « Notre taille nous a permis d’être très réactif », explique Younes Lazrak. C4 Diagnostics a donc adapté des tests PCR, ceux par le nez utilisés chez les personnes, pour proposer rapidement une solution. Plus de 1000 prélèvements ont été réalisés à travers la cité phocéenne.

 

Des tests pour les personnes en développement

La société vient de lancer BEC-SARS-Cov2, un kit dédié à la traque de ce virus. Un travail mené avec Bertin Technologies, filiale du groupe CNIM, et Enalees, leader du test point-of-care* moléculaire des maladies infectieuses chez les animaux. Concrètement, le prélèvement se réalise soit à l’aide d’un écouvillon (une sorte de petite brosse) pour les tests de surface, soit grâce à un bio-collecteur d’air qui collecte et concentre dans un liquide les particules biologiques présentes dans l’air. Cela rend ainsi possible leur détection et identification. Les échantillons sont ensuite analysés via un lecteur portable ; la présence du virus est confirmée ou infirmée en une quinzaine de minutes.

Mais C4 Diagnostics ne compte pas en rester là. Avec ses deux partenaires la société développe une version de ses tests pour les personnes. « Elle est complémentaire car cela permet d’avoir un résultat quasi-instantané et sa portabilité fait qu’il est particulièrement adapté pour des environnements confinés ou distants », détaille Younes Lazrak. Il ne manque plus que la validation du Centre National de Référence des virus des infections respiratoires. ♦

 

*Un point of care tests (POCT) est un test diagnostique de laboratoire médical destiné à être effectué à proximité directe du patient, au cabinet médical, dans des pharmacies, des policliniques ou centres médicaux, aux urgences de certains établissements hospitaliers, voire dans les laboratoires professionnels hospitaliers ou non, à la condition de pouvoir disposer du résultat dans un bref délai (30 à 60 minutes). Ces tests sont conçus pour être effectués par du personnel non nécessairement formé en médecine de laboratoire (infirmière, aide médicale), voire par le patient lui-même ou ses proches.