Fermer

Graines d’entrepreneurs cherchent jardiniers motivés

Photo Leila Montanier

[bref] Constituée de sept entrepreneurs de moins de 30 ans, la deuxième promotion de L’Ouvre-Boîte Marseille, va suivre un programme d’accompagnement innovant, créé en 2016 par la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Ce dispositif s’appuie sur des méthodologies agiles basées sur l’expérience et l’individualité pour faire grandir le projet de chacun. Apprendre la gestion d’entreprise, avoir accès à un réseau de professionnels, disposer de conseils pro, avisés et bienveillants, consolider de nombreux soft-skills (savoir-être et qualités personnelles) telles sont les missions du programme. Afin que les jeunes talents puissent devenir chefs d’entreprise, percer dans leur secteur et créer des emplois à leur tour.

Pendant 24 mois (2020-2022), ces sept graines d’entrepreneurs vont consolider leur projet grâce à un programme complet : une formation sur-mesure à l’EMD (École de management et de commerce), des séminaires professionnels, une expérience dans un concept-store dédié, en centre-ville, pour tester leur idée en conditions réelles, un accompagnement par le mentorat…

Ce dispositif unique par sa forme et sa durée a débuté mi-septembre par un séminaire sur la cohésion de groupe à La Cité des Arts de la Rue, au travers d’ateliers innovants (boxe, théâtre, shooting photo, coaching…).

Parmi les sept projets accompagnés, citons par exemple celui de Mohamed Essahli, 25 ans, qui entend créer une marque de vêtements écoresponsables, conçus exclusivement à partir de tissus recyclés. Ou celui de Sofiane Wassouf, qui souhaite ouvrir un restaurant-épicerie bistronomique, axé sur les tout petits.

Pour accompagner ces jeunes entrepreneurs en herbe, L’Ouvre-Boîte recherche des professionnels, entreprises, partenaires qui souhaitent partager leur expertise, quelle qu’elle soit – finance, commercial, communication, posture entrepreneuriale… (contacter Laura Zouaoui laura.zouaoui@apprentis-auteuil.org). Une étape-clé du programme qui, en plus de promouvoir l’entrepreneuriat, permet de renforcer les synergies et de dynamiser les réseaux d’entreprises du territoire. Un cercle vertueux au profit de la jeunesse dont L’Ouvre-Boîte se veut être un catalyseur. ♦

 

  • (re)lire notre article du 12 octobre 2018 sur ces initiatives disruptives qui forment des jeunes sans qualification.

Sous l’exclusion, des pépites à pousser dans la lumière…