Fermer

Quand un test ADN permet de réunir une fratrie

Par Guylaine Idoux

Journaliste

Alors qu’elle s’était toujours crue fille unique, une Aixoise de 64 ans, Corinne Collignon, s’est découvert cinq frère et sœurs, dont l’une en Provence et quatre… aux États-Unis ! Tout cela grâce à l’un de ces tests ADN vendus à moins de cent euros sur Internet. Vous avez envie de le faire aussi ? Avant de vous décider (ou pas), lisez cette folle histoire.

 

Quand un test ADN permet de réunir une fratrie 7
Le lendemain de leur rencontre, dans un parc d’Avignon, une photographe fait leur portrait (DR).

Hier, Corinne Collignon, 65 ans, skypait avec sa sœur Cheryl, 65 ans, qui habite en Floride. Demain, elle prendra  sa voiture pour aller déjeuner chez son autre sœur, Nadine, 65 ans, qui habite dans un village près d’Avignon. Rien d’inhabituel. Sauf que les trois sœurs se sont rencontrées -pour la première fois de leur vie- en janvier 2019. Elles n’avaient jamais entendu parler les unes des autres avant décembre 2018. Elles ont le même âge parce qu’elles sont nées… à quelques mois d’intervalle ! Comment est-ce possible ? L’épilogue d’un incroyable secret de famille, le terme d’une belle -et folle- histoire, rendue possible par la vente des tests ADN en ligne, bien que la loi française interdise cette pratique (bonus).

Corinne Collignon s’est toujours crue fille unique. De père inconnu. « J’ai posé des dizaines de fois la question à ma mère. Elle a toujours refusé de me dire quoi que ce soit. J’ai fini par renoncer à savoir ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite