Fermer

Dans les théâtres, show must go on !

Par Olivier Martocq

Journaliste

[bref] Malgré le confinement, dans nombre de théâtres le spectacle continue. Ils restent ouverts, mais seulement pour les professionnels, artistes, techniciens, régisseurs…

« C’est une décision de la ministre de la Culture », explique Francesca Poloniato, la directrice du ZEF. Elle se montre soulagée de pouvoir faire fonctionner, en partie tout au moins, cette scène nationale de Marseille implantée dans les quartiers nord de la ville. « Les théâtres peuvent accueillir des artistes en répétition ou pour faire des captations. Nous avons donc ouvert nos portes la semaine dernière à des artistes qui, souvent, ont vu leur spectacle annulé. Nous les filmons dans les conditions réelles d’une représentation afin qu’ils aient un outil à envoyer aux directeurs de salles en train d’élaborer les saisons à venir ».

 

Des lieux de créations !

Croisé dans les couloirs du ZEF, Romain Bertet, chorégraphe et danseur actuellement en résidence à la Ruche rappelle qu’un théâtre c’est, bien sûr, un lieu qui accueille le public. Mais que c’est avant tout, au quotidien, un lieu de création. « Et cette vie-là n’a aucune raison de s’arrêter. Finalement, le bien de ce grand mal c’est que les plateaux redeviennent entièrement disponibles, avec toute la technique nécessaire. Et, en plus, avec des équipes qui sont beaucoup plus disponibles ».

 

Des lieux de captation !

Dans la grande salle du ZEF, plongée dans le noir à l’exception de la scène, un duo de comédiens de la compagnie MMFF évolue sur scène. Le spectacle raconte l’histoire de deux hommes qui veulent monter un spectacle acrobatique, comportant notamment du lancer de couteaux. Pour cela, ils s’entraînent dans le seul espace dont ils disposent : la chambre, d’où le titre de cette pièce, « Dans ma chambre-Episode 02 ». Édouard Peurichard, artiste de cirque, et Arnaud Saury, à la fois metteur en scène acteur, assurent la représentation dans des conditions réelles, malgré l’absence de public.

Ils sont filmés. « Cette captation vidéo sera un outil de com’ que l’on n’avait pas, puisque cette année toutes nos représentations ont été annulées. Cela va nous permettre de contacter des tourneurs ou des directeurs de salles pour vendre notre spectacle à distance », se félicite Arnaud Saury. Ajoutant que les équipes techniques (son, lumière, etc..) permettent de la réaliser dans des conditions professionnelles optimum. Journaliste est un métier formidable, en raison de ce reportage, j’ai été un spectateur rare mais autorisé, enthousiasmé par cette sortie. Mais la conclusion revient à la directrice du lieu : « À nous, ça fait un bien fou d’avoir des artistes dans cette maison ! » ♦