Fermer

Inceste #2 : comment protéger les enfants ?

Par Marie Le Marois

Journaliste

À la suite de mon article consacré au tabou de l’inceste, j’ai reçu de nombreux témoignages de victimes. Mais aussi une supplique : comment protéger nos enfants ? Pour y répondre, j’ai sollicité Isabelle Aubry, elle-même abusée dans ses jeunes années et présidente de Face à l’Inceste, association de prévention de l’inceste et de la pédocriminalité. Ce fléau est d’autant plus urgent à traiter qu’un nouveau chiffre vient de tomber : 6,7 millions de victimes, un Français sur dix.

 

Stop l’inceste#2 1Faut-il répéter indéfiniment à nos enfants que leur corps leur appartient et que personne n’a le droit d’y toucher ?

La prévention reste hyper importante. Dès que l’enfant est en âge de comprendre, de faire sa toilette seul, vers 4 ou 5 ans, le parent peut lui dire : « C’est ton corps, il t’appartient, personne n’a le droit d’y toucher, même pas moi ». Mais il est indispensable de le dire naturellement, c’est-à-dire que si l’adulte est stressé par le sujet, l’enfant va avoir du mal à l’entendre. Or ce sujet n’a aucune raison d’être tabou. D’ailleurs, à chaque fois qu’on fait de la prévention avec les enfants, ils en parlent librement.

Si aborder l’inceste est trop problématique pour le parent, il peut utiliser des outils de médiation comme le livre ‘’La princesse sans bouche’’. Il vient de sortir et peut être lu à partir de 5 ans.

On ne peut pas empêcher l’inceste à tous les coups, mais il faut mettre toutes les chances de son côté.

 

Faut-il aussi apprendre à nos enfants à désobéir à l’adulte quand il n’est pas respectable ? 

Oui, mais cela implique d’expliquer à l’enfant ce qui n’est pas respectable. Or, on oublie trop souvent de dire que l’endroit le plus insécurisant pour un enfant… est sa famille. 78% des violences sexuelles sur les enfants sont en effet intrafamiliales.

 

Doit-on prendre au sérieux un enfant qui refuse de voir un membre de sa famille ou fait des colères avant sa visite ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite