Fermer

Comment Lemon Tri dope l’insertion sociale grâce au recyclage

Par Paul Molga

Journaliste

Cette entreprise de collecte et de valorisation des déchets d’entreprises a bâti un modèle d’économie circulaire qui donne leur chance aux exclus de l’emploi. Éprouvé en Seine-Saint-Denis, implanté depuis 2018 à Marseille, il y a séduit plus de 120 entreprises et zones d’activités. Il faut traverser les trottoirs désolés des puces sauvages de Capitaine Gèze pour rejoindre son entrepôt. Un rodéo automobile m’y a accueilli. Mais derrière les grilles, j’ai trouvé une éclaircie dans ce quartier qui attend sa mue.

 

Pas de répit pour le tri malgré la généralisation du télétravail dans les entreprises. « C’est même le contraire qui se passe », assure Chakila en déchargeant un des quatre camions qui revient de sa tournée quotidienne de récupération des déchets chez les clients de Lemon Tri. Après un temps d’insertion, cette mère de famille issue des quartiers nord de Marseille s’est vue proposer, à 63 ans, un CDI dans cette start-up de l’économie sociale et solidaire née à Paris, qui a choisi la cité phocéenne pour y installer sa première filiale régionale en 2008. Elle supervise les opérations logistiques conduites par une équipe issue, comme elle, des zones prioritaires de la ville.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite