Fermer

Polaris met le cap sur la plongée citoyenne

Par Guylaine Idoux

Journaliste

Une plongeuse citoyenne formée dans le cadre du programme Polaris recense des espèces sous-marines (c) Septentrion Environnement

Découvrir les fonds marins en aidant au recensement des espèces sous-marines : c’est l’idée innovante de Polaris, un programme de plongée écocitoyenne lancé à Marseille par l’association Septentrion-Environnement. Jusqu’au 9 février, Polaris candidate au concours « La Fabrique Aviva ».

Écouter cet article en podcast – 5 minutes

 

Mine de rien, c’est une première. Elle a lieu sous les mers, à quelques encablures de Marseille. Bouteilles sur le dos, à une quinzaine de mètres de profondeur, des plongeurs sont occupés à compter les coraux rouges, les gorgones, les sars et autres dorades… Ni biologistes diplômés, ni scientifiques de métier, ils sont des pionniers. Tous bénévoles et adhérents d’un programme de science participative baptisé Polaris. Celui-ci permet aux plongeurs amateurs de participer à des études scientifiques, un projet développé par l’association Septentrion-Environnement (voir ses autres activités dans nos bonus).

 

Marier plongée de loisir et science participative

Basée à Marseille, la petite structure est animée par huit salariés. Depuis sa création en 2007, l’équipe a toujours milité, entre autres, pour la « plongée environnementale ». Son école de plongée associative encourage cette pratique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite