Fermer

Les enzymes, nouvelle arme contre les bactéries et les toxines chimiques

Par Hervé Vaudoit

Journaliste

Elles sont développées par Gene & Green TK, une des start-up créées à l’IHU Méditerranée Infection. Ces solutions innovantes pour neutraliser microbes et armes chimiques ont éveillé l’intérêt du groupe français Proxis développement, qui vient de racheter 51% de la petite entreprise. Avec des perspectives commerciales très prometteuses.

Écouter cet article en podcast – 6 minutes

Pour les médecins et les scientifiques de l’IHU Méditerranée Infection, c’est déjà une victoire. En tout cas la reconnaissance de la qualité de leur travail et du potentiel commercial de leurs découvertes. Des huit start-up créées et incubées à l’IHU depuis sa création, il y a 10 ans, Gene & Green TK est en effet la première à faire l’objet d’un rachat par un groupe industriel prêt à en exploiter les brevets.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite