Fermer

Enchères Instagram solidaires #pourlefildariane

Par Marie Le Marois, le 25 février 2021

Journaliste

[au fait !] Grande première à Marseille : 100 marques, créateurs, artistes et artisans participent à une vente aux enchères solidaire au profit de l’association Pour le fil d’Ariane. Une première session se déroule du 7 au 23 mars sur Instagram avec 45 donateurs. Tous les followers de l’hexagone sont invités à y participer.

 

Marie-Amélie Cornu-Thenard ne s’attendait pas à un tel engouement lorsqu’elle s’est lancée dans ce projet en décembre. 100 donateurs (liste ici) ! Elle pensait que, tout au plus, ils seraient quarante à répondre à son invitation. Oui mais voilà, le projet est bien ficelé, attractif et complètement dans l’air du temps. Il se déroule sur Instagram, avec des dons inédits et de qualité. Citons La Compagnie de Provence, American Vintage, Intercontinental Marseille-Hôtel Dieu, La Nouvelle ou l’atelier de céramiques du duo Franca.

 

Actions pour les enfants hospitalisés
Au fait ! Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 1
Marie-Amélie Cornu-Thenard, instigatrice de la vente solidaire @pourlefildariane

Mais revenons à l’instigatrice. Marie-Amélie était responsable évènementiel et mécénat à Paris, avant de déménager à Marseille et de se consacrer à sa famille. Elle a du temps dans sa nouvelle vie et une grande envie de se lancer dans cette folle aventure.

Bénévole depuis quatre ans à l’association Pour le Fil d’Ariane, elle est toujours disponible pour mener à bien une action pour les enfants hospitalisés. Par exemple, s’occuper en lien avec le personnel de La Timone, de l’achat de jouets pour les salles de jeux de l’hôpital ou d’instruments de musique pour introduire la musicothérapie pendant les soins et avant une opération.

 

 

Aides sur-mesure et collectives
Au fait ! Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 2
Projet pour la salle de jeux du 9e La Timone enfants

En effet, l’association agit à trois niveaux, toujours en lien avec les assistantes sociales. Elle fournit des aides sur mesure (remboursement de frais alimentaires ou de transport, prise en charge de l’hébergement de la famille à proximité de l’hôpital, achat de vêtements…).

Des aides collectives – par exemple, kits de première nécessité pour les jeunes mères qui viennent d’accoucher (couches, biberons, layette…)

Enfin, des projets collectifs : ‘’joujouthèque à l’hôpital’’, ‘’ateliers artistiques passeurs de couleur’’, ‘’l’école à l’hôpital’’, “socio esthéticienne en oncologie’’ ou ‘’vestiaire pour les enfants précaires’’.

 

Trouver des dons

Pour subvenir à ces nombreuses actions (voir bonus), l’association récolte régulièrement des dons. Ils proviennent de particuliers, d’entreprises ou de clubs services comme Le Rotary. Ils sont aussi collectés à l’occasion d’événements culturels – ventes aux enchères de photos, de tableaux et même de sculptures-vaches.

Ou de défis sportifs. Il y a eu Marseille-Athènes en vélo, Marseille-Paris en trail, Marseille-Corse en aviron. Et, dernièrement, continent-Corse en planche à voile.

 

 

 

Attirer les marques marseillaises 

Marie-Amélie, elle, propose à l’équipe de bénévoles un défi de toute autre nature : attirer les marques marseillaises et les followers. C’est l’émergence des ventes solidaires sur les réseaux sociaux qui a fait chez elle l’effet de détonateur. La jeune femme de 43 ans ne connaît pas grand-chose à Instagram et Facebook. Peu importe, elle a l’audace et l’art de s’entourer des bonnes personnes.

 

Julie, Elodie, Isabelle
Au fait ! Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 4
Aux enchères : atelier céramique avec Franca

Son mélange d’enthousiasme et d’humilité attire toutes les bonnes âmes. Julie Lépine, d’abord. Experte en publicité et design, maman en congé parental, elle répond présente pour s’occuper de la création graphique. Un vrai boulot à plein temps.

Élodie Van Zele, ensuite. Elle est miss Chut Mon Secret qui déniche tous les bons plans marseillais, elle amène sur un plateau quarante donateurs.

Julie Cabassu et Isabelle Crampes, enfin. La première est l’une des Toquées de la Com, la seconde est la fondatrice de De Toujours. Ces femmes au grand cœur ont, elles aussi, ouvert généreusement leur carnet d’adresses.

 

Attirer les followers
Au fait ! Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 6
Aux enchères : un bijou Frojo

Des refus, il y en a certes eu. Des difficultés, également. Mais l’adhésion des uns et des autres au projet est telle que Marie-Amélie passe outre.

Elle n’est pas du genre à se laisser abattre. D’ailleurs, tel un mantra, elle ponctue souvent ses phrases par ‘’c’est pas grave’’. L’enjeu maintenant est d’attirer le maximum d’acheteurs, donc de followers, sur la page @pourlefildariane.

 

 

50 heures pour faire monter les enchères
Au fait ! Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 3
Aux enchères : un vêtement American Vintage

La première session approche. Trois lots seront mis en vente chaque jour, pendant quinze jours sur @pourlefildariane.

L’enchère débute avec un prix de départ minoré par rapport à celui d’origine (par exemple le collier Frojo démarrera à 60% de son prix de vente).

Chaque enchère dure 50 heures : elle commence à 20h et se termine deux jours après, à 22h pile. C’est simple : celui qui fait l’enchère la plus haute remporte le lot. Une deuxième session aura lieu en avril ou mai.

 

Tout le monde est gagnant

Au fait ! Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 5
Aux enchères : une participation au Défi Monte-Cristo

Les marques de la région ont une visibilité avec la communauté de followers et bénéficient d’une image solidaire. Les acheteurs peuvent faire de bonnes affaires, tout en shoppant pour une bonne cause. Et Pour Le Fil d’Ariane récolte des dons tout en se faisant davantage connaître.

Cette association le mérite : son action efficace et discrète a permis depuis quinze ans de soutenir des milliers d’enfants et leur famille en PACA. Alors faisons du bruit, alertons nos amis, donnons de l’ampleur à cette vente solidaire. Quant à Marie-Amélie, telle une petite souris, elle se prépare à clôturer chaque soir les ventes.

« J’espère que tous les lots trouveront preneurs surtout et pour cette première session récolter 4000 euros. Si cette première édition fonctionne, l’idée et de continuer ces enchères en ligne jusqu’à la fin de cette année qui s’annonce aussi compliquée que 2020 pour récolter des fonds ». ♦

 

[Au fait !] Vente aux enchères solidaire @pourlefildariane 1

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?