Fermer

Des artisans ambassadeurs de la réparation

Par Agathe Perrier

Journaliste

Au sein des Répar’Acteurs, des artisans qui prônent la réparation plutôt que la (sur)consommation © CMAR Paca

Réparer plutôt que (sur)consommer : tel est le credo du réseau Répar’Acteurs, créé et porté par les Chambres des métiers. Dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus de 300 artisans y ont adhéré et jouent les ambassadeurs de l’économie circulaire. C’est bon pour la planète et c’est bon pour leur activité !

 

Un téléphone, un micro-ondes, un lave-linge qui tombent en panne. Le réflexe : les remplacer par des neufs. Pour mettre définitivement cette vieille habitude au placard, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat nationale (CMA) a lancé en 2013 le réseau Répar’Acteurs (bonus). Objectif : permettre à des artisans de promouvoir l’acte de réparer. « C’est en effet un moyen d’agir directement contre le gaspillage. Car cela prolonge la durée de vie d’un objet, économise des matières premières, de l’énergie, de l’eau et réduit les émissions de gaz à effet de serre », souligne Laure Vial, présidente de la délégation des Alpes-de-Haute-Provence au sein de la CMA régionale (CMAR Paca).

Les intérêts sont aussi économiques puisque le savoir-faire des artisans locaux est ainsi valorisé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite