Fermer

Des nids artificiels au secours des cigognes

Par Agathe Perrier, le 5 mai 2021

Journaliste

Photo d'illustration © Pixabay Licence

La ville d’Istres a installé près de l’étang de Rassuen des plateformes métalliques pour inviter les cigognes à venir y faire leur nid. Une pratique connue, déjà expérimentée ailleurs, et qui a notamment permis de sauver l’espèce de la disparition à partir des années 1970. Aujourd’hui, ces structures servent surtout d’outil pédagogique et de sensibilisation.

 

Ce n’est pas l’oiseau que l’on associe directement à la Provence, et pourtant, on trouve bel et bien des cigognes sur notre territoire. Principalement à l’ouest, côté étang de Berre et Camargue. « Un matin, on a été surpris d’en voir une vingtaine au stadium de Vitrolles (ndlr : salle polyvalente en béton noir signée Rudy Ricciotti à l’abandon depuis 1998). C’est une zone de passage pour elles. Certaines font seulement une pause, d’autres installent leur nid », explique Raphaël Grisel, directeur du Gipreb, syndicat mixte de surveillance de l’étang de Berre alliant scientifiques et pouvoirs publics. Car la cigogne est un oiseau migrateur. Les populations françaises partaient historiquement hiverner en Afrique sahélienne puis revenaient nicher aux beaux jours, principalement en Alsace. Jusqu’au milieu des années 1970 où elles ont failli être rayées de la carte.

 

Il faut sauver le soldat cigogne

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?