Fermer

Des chambres d’étudiant en Ehpad ? Et pourquoi pas !

Par Marie Le Marois, le 21 mai 2021

Journaliste

@Pixabay

Une coloc’ pas comme les autres débarque dans la métropole lilloise : des étudiants partagent avec des personnes âgées leur maison de retraite. Ce dispositif innovant, élaboré par l’association Générations et Cultures depuis 2017, répond au problème de logement des premiers et de vieillesse des seconds. Cette formule gagnant-gagnant a essaimé dans d’autres régions. Reportage à Notre Dame des Anges.

 

La mèche est rebelle et l’œil malicieux. Raphaël est un étudiant heureux. Il vit dans un studio meublé en plein cœur du vieux Lille, avec coin cuisine et jardin d’agrément. Cet étudiant en école d’architecture a ajouté ici et là une touche personnelle. Plantes, maquettes de travail, photos d’amis et de pièces de théâtre qu’il aurait dû voir avec sa classe. Situation sanitaire oblige, les sorties culturelles n’ont pas eu lieu et les cours se sont déroulés à distance.

Comme tous ses pairs, Raphaël les a suivis de chez lui. Sauf que, chez lui, c’est l’Ehpad Notre Dame des Anges. Et ses voisins de chambrées sont des séniors. « Je me suis confiné à la maison de retraite d’octobre aux vacances de Noël », sourit ce Bordelais d’origine. À la différence d’autres étudiants, isolés et parfois en situation précaire, il n’était pas « à plaindre » avec son « super cadre de vie ». La maison de retraite est « un bâtiment ancien, très beau » qui longe la Deûle et donne sur l’esplanade de la Citadelle. « Quand je sors de cours, je vois des arbres fleuris. C’est rare dans le centre de Lille ».

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?