Fermer

Guinguette à la ferme, c’est tendance ! 

Par Olivier Martocq, le 30 juillet 2021

Journaliste

[bref] Longtemps, il n’y a eu que le camping à la ferme. Puis les chambres d’hôtes se sont installées en milieu rural (apparues dans les 1960’s). Suivies par les tables d’hôtes une vingtaine d’années plus tard. La tendance de cet été 2021 sera, elle, à la guinguette !

Avec des bars éphémères ouverts à la campagne, l’objectif des agriculteurs est de changer d’échelle en faisant venir en fin de journée des clients plus nombreux. Et leur faisant déguster des produits du terroir dans un cadre champêtre. Au nord d’Aix-en-Provence, la Ferme de Violaine applique cette recette.

 

Attirer une clientèle plus jeune !

Il y a du monde, une clientèle différente composée notamment de jeunes urbains ravis d’échapper le temps d’une soirée à la chaleur étouffante et à la pollution des villes. Grégory est emballé par le concept. « On vient profiter d’un moment de détente, hors du temps, perdu dans la campagne. Cela nous sort du bitume des villes où on est en surchauffe en ce moment ». Même tonalité à une table voisine, avec Julie : « C’est joli, on est au milieu des vignes dans un cadre champêtre et les produits qu’on nous propose viennent d’ici. C’est synonyme de qualité et au-delà, c’est bon pour l’environnement car ils n’ont pas fait le tour de la planète avant d’atterrir dans mon assiette ».

 

 

Mettre en avant les produits de la ferme

Il y a quelques années, Nicolas Jeuffrain, un industriel du photovoltaïque, a racheté la ferme de Violaine, à Venelle (Bouches-du-Rhône). L’envie d’une aventure collective tournée vers l’agriculture bio. Les 30 hectares de terre ont été répartis entre six paysans : aviculteur, viticulteur, maraîchers, apiculteur. La guinguette doit permettre d’attirer sur place de nouveaux clients potentiels et de leur faire goûter aux produits de la ferme. Aux légumes, vin, céréales, plantes aromatiques, huile d’olive, œufs et miel issus des cultures locales, s’ajoutent des fromages et charcuteries d’éleveurs associés à la démarche. La carte propose en effet des plats simples et bons, et des assiettes thématiques – légumes, fromages ou viandes.

« Nous espérons créer du lien entre tous ces producteurs et les habitants des environs, notamment d’Aix et de Venelles », explique Nicolas Jeuffrain. « La formule guinguette permet de passer un moment convivial et chaleureux. Ici pas de problème avec les voisins. Aucun stress notamment pour se garer. Et la musique peut bien durer jusqu’au bout de la nuit ! » ♦

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?