Fermer

« Science tour » : des camions savants pour être incollable sur la planète

Par Benjamine Lobier Milliat, le 16 septembre 2021

Journaliste stagiaire

Le camion

[bref] Le premier dispositif national itinérant d’éducation aux sciences s’était installé à Marseille pour le Congrès mondial de la nature (UICN). Concept créé par l’association « Les petits débrouillards », avec une douzaine de camions vadrouillant dans l’hexagone pour donner le goût des sciences aux enfants comme aux grands.

 

Qui n’a jamais entendu parler de Fred et Jamy, figures de la science « grand public » des années 2000 ? En fan de leur célèbre émission de télé, l’association « Les petits débrouillards » a mis en place un Science tour baptisé « C’est pas sorcier ».

Edgar, Robert ou encore Jeanne, ils sont en tout douze à parcourir les routes de France pour partager leur savoir. Ce ne sont pas des êtres humains mais des camions qui répondent à ces prénoms. Les enfants et leur famille montent à leur bord et participent aux animations : des enquêtes et des expérimentations pour apprendre à connaître leur planète et le monde scientifique qui les entourent.

 

Climat, énergies, biodiversité, numérique…

Chaque véhicule embarque deux à trois animateurs, des bénévoles formés. Ils maîtrisent des thématiques bien différentes mais toutes étroitement liées à la préservation de l’environnement : le climat, les énergies, la biodiversité, le numérique… Armés de matériaux fournis par l’association, les enfants suivent des scénarios ludiques pour explorer leur environnement. Puis ils reviennent dans les camions pour analyser les éléments dénichés.

Les animations sont souvent proposées sur des temps scolaires ou périscolaires. Mais elles sont aussi accessibles lors de congrès comme l’UICN, dans des centres de loisirs ou même sur des parkings mis à disposition par des municipalités. Le but : développer leur esprit critique et découvrir le questionnement scientifique. ♦

 

 

  • L’association Les petits débrouillards a été créée à la fin des années 1970 au Canada, par un éditeur québécois. Elle va progressivement essaimer. En 1985, en France avec son siège dans le Val d’Oise, puis progressivement dans de nombreux pays.

 

  • Déjà plus de 1000 villes-étapes ont été visitées par le Science tour grâce à l’aide des collectivités territoriales, des structures socio-éducatives et des établissements scolaires. Pour savoir dans quelle ville le trouver près de chez vous, cliquer ici

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?