Fermer

Rania Aougaci, une femme au service de sa cité

Par Marie Le Marois, le 20 septembre 2021

Journaliste

Forte de ses 1200 logements, Air Bel est l’une des plus importantes cités marseillaises. En son cœur, Rania Aougaci. Cette mère engagée accompagne les 6000 habitants au quotidien, insuffle la vie au milieu des tours, crée des liens entre les communautés. Et aide les femmes à réaliser leurs rêves. Son nouveau projet ? Une conciergerie sociale.

 

Son téléphone ne la quitte jamais. À tout moment, les habitants peuvent la solliciter. Lettre de motivation, demande de logement, déclaration CAF. Cette femme élégante et flegmatique passe ses journées dehors, chez les habitants, « même le samedi matin ». Et quand elle n’y est pas, elle pianote sur son ordinateur. Toujours au service des autres.

Patiente et pédagogue, Rania Aougaci se définit comme le ‘’petit palier’’ qui permet aux résidents des 72 bâtiments d’accéder à leurs droits. Quand ils n’y parviennent pas, c’est par méconnaissance. « Ils ne savent pas, ou ne parlent pas français, s’expriment mal, ne comprennent rien au numérique ou tout simplement à l’administratif. On a la chance de vivre dans un pays social mais il est compliqué de s’y retrouver », argumente-t-elle depuis son bureau sans fenêtre, aménagé dans une des quatre tours de la cité. Un ancien local à vélo rénové à coup de lino et de néons.

 

Partager ses connaissances
Air Bel tours
@Marcelle. Une des quatre tours de la cité Air Bel

L’administratif, cette Air Beloise depuis 2006 maîtrise. Elle a œuvré pendant 18 ans auprès du SHM (Soutien au handicap mental et psychique), à « gérer toute la paperasse des personnes mises sous-tutelle ». Un métier qu’elle « adorait » pourtant. Mais, avec ses quatre enfants et sa mère malade, elle ne parvenait plus à mener tout de front. Elle profite d’une rupture conventionnelle pour s’occuper de sa mère les deux dernières années de sa vie. Puis se lance bénévolement en 2016 dans l’Amicale des Locataires Air Bel. À corps perdu, parfois jusqu’à l’épuisement.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?