Fermer

Marcelle a fêté 3 ans (et plus de 1000 articles)

Par Nathania Cahen, le 23 septembre 2021

Journaliste

Les lecteurs de Marcelle au ZEF @Coco Malet

C’est avec un plaisir immense que Marcelle a repris mardi soir le chemin de la scène nationale du ZEF. Salle pleine et énergie contagieuse pour des retrouvailles très attendues après tous ces mois de confinement et de distanciation sociale. Retour sur cette soirée riche en témoignages et en surprises artistiques, animée par la journaliste Raphaëlle Duchemin.

 

Comme si Marcelle était présidentiable, vous avez eu droit à son bilan de santé. Notre media va bien et se déploie désormais sur tout le territoire. Parce que des initiatives et des solutions expérimentées à Nantes, Paris ou Toulouse peuvent inspirer Marseille ou Nice. Et vice versa.

Marcelle a fêté 3 ans (et plus de 1000 articles) 1Vous avez été surpris par les chiffres de Google Analytics. Nous aussi ! Ainsi, le lectorat de Marcelle est davantage masculin que féminin, et assez jeune. Les lecteurs se trouvent en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (30,14%) mais aussi en Ile-de-France (27,8%), Auvergne-Rhône-Alpes (10,46%), Occitanie (7,6%), Nouvelle-Aquitaine (5,3%)… Encore plus surprenant, mais ce sont les opportunités de la presse en ligne, Marcelle est même lue aux États-Unis ! Chez nos voisins francophones aussi.

Autre ressource, vous pourrez bientôt choisir de lire les articles concernant une région donnée grâce à une carte de France interactive, découpée en cinq zones. Ou d’orienter votre lecture en fonction des thématiques. Nous avons par ailleurs annoncé la création d’une nouvelle rubrique. « Urbanisme » englobera les problématiques architecture, aménagement, BTP, mobilité, matériaux… Nous cherchons un parrain !

Marcelle, 3 ans déjà ! 9

Nous avons évoqué nos compagnonnages : avec le podcast Nation Entreprenante, avec Opera Mundi, avec l’émission Vous êtes formidables de France 3 Méditerranée.

C’était aussi l’occasion de rappeler combien vos abonnements sont précieux. Sans publicités, notre journal en ligne (ses rouages et ses coulisses) fonctionne et perdure grâce à trois canaux : les subventions publiques allouées à la presse d’information quotidienne (Marcelle a vu son numéro de Commission paritaire renouvelé pour 5 ans), le mécénat associé aux rubriques de Marcelle et… vous chers lecteurs !

 

Le prix de Marcelle à l’Auberge Marseillaise
Marcelle a fêté 3 ans (et plus de 1000 articles)
Romain Larrouy remet le chèque de Tempo One à Daphné Charveriat et Colombe Prigeas pour l’Auberge Marseillaise

Vous aviez été invités à choisir parmi dix articles de la rubrique solidarité. C’est le projet « L’Auberge Marseillaise » qui a remporté vos faveurs : l’occupation depuis plusieurs mois d’un lieu temporairement disponible pour permettre la mise à l’abri et l’émancipation de femmes vulnérables accompagnées de leurs enfants. Un chèque leur a été remis par Romain Larrouy, secrétaire général du groupe +Avenir Solidarité, sous la houlette de Joseph Arakel, président du groupe de logistiques Tempo One qui parraine cette thématique solidarité. « Les femmes décideront collégialement du meilleur usage à en faire », a indiqué Colombe Pigearias de Marseille Solutions (une des structures qui cogèrent ce projet).

 

 

Des sujets environnement et éducation
Marcelle, 3 ans déjà ! 1
Le journaliste Antoine Dreyfus et Maxime Ducoulombier @Coco Malet

À notre manière nous avons évoqué plusieurs sujets. Certains avaient déjà donné lieu à des articles, comme notre collocation au QG des éco-acteurs. Maxime Ducoulombier est revenu sur l’histoire de cet immeuble inoccupé mis à disposition par l’Établissement Public Foncier. Comment Synchronicity, la structure qu’il a cofondée avec Vincent Gay a agrégé un écosystème d’acteurs de la transition écologique.

Odysséo : c’est le projet annoncé par le Président de la République lors de sa venue à Marseille début septembre. La séquence raccourcie à la minute règlementaire – séquence version JT- a été projetée sur l’écran géant du ZEF. Cyprien Fonvielle (cité par Emmanuel Macron) chargé de mener l’opération dans sa phase de mise en place a explicité cette annonce. Sur le port, à proximité et en cohérence avec le Mucem et la villa Méditerranée (qui abritera la réplique de la grotte Cosquer) va être érigé un nouveau lieu dédié à la transition environnementale en Méditerranée.

Marcelle, 3 ans déjà ! 2
Cyprien Fonvielle et le journaliste Olivier Martocq @Coco Malet

Le siège de cette nouvelle fondation sera financé par l’Europe, l’État, les collectivités locales du territoire concerné (3 régions, 9 départements, 7 métropoles et des dizaines de villes abritant des laboratoires, centres de recherche et universités). Il sera ouvert au public afin de lui faire prendre conscience des enjeux, du travail d’ores et déjà en cours et de celui à accomplir pour réussir la transition environnementale. Ce sera aussi une vitrine pour les entreprises et les chercheurs, une interface entre tous les acteurs de la façade méditerranéenne.

Hors scène, les acteurs directement concernés par Odysséo (le maire de Marseille Benoît Payan, Cyprien Fonvielle, Sébastien Barles l’adjoint à l’environnement, des chefs d’entreprise et des chercheurs) ont discuté à bâtons rompus dans le cadre informel de la terrasse du ZEF. C’est souvent dans ce type de réunions décalées que les choses les plus importantes se disent…

 

Vivre Libres !
Marcelle, 3 ans déjà ! 4
Rodrigue Coutouly, la journaliste Maëva Gardet Pizzo, Marc Rosmini @Coco Malet

« Vivre libres ! » est le titre d’un ouvrage collectif et national, souhaité et élaboré par des enseignants du secondaire. Rodrigue Coutouly, chef d’établissement du lycée Jacques Prévert, et Marc Rosmini, prof de philosophie au lycée Saint-Exupéry y ont contribué. Ils ont expliqué le contexte (attentats du 11 septembre, Charlie Hebdo, Bataclan, assassinat de Samuel Paty…), les réactions de certains élèves, les minutes de silence parfois impossibles et le désarroi d’enseignants peu armés. D’où cet ouvrage qui donne des clés pour aborder le plus sereinement possible des sujets d’actualité supposés sensibles. Des outils qui s’appuient sur la libre expression des jeunes, tout en misant sur leur intelligence.

L’ouvrage paraîtra le 16 octobre, jour anniversaire de la mort de Samuel Paty.

 

Aider les artistes afghans
Marcelle, 3 ans déjà ! 5
Guilda Chahverdi et la journaliste Marie Le Marois

Avec Guilda Chahverdi, nous avons évoqué le sort des artistes afghans, premiers menacés par le régime des talibans. Cette comédienne et metteuse en scène franco-iranienne qui a dirigé l’Institut Français d’Afghanistan pendant trois ans, également commissaire de l’exposition contemporaine ‘’Kharmora, l’Afghanistan au risque de l’art’’ (Mucem 2019-2020) coordonne depuis l’été l’évacuation d’artistes afghans (plasticiens, peintres, photographes, comédiens, dramaturges…), leurs conjoints et enfants. Le ministère des Affaires étrangères a exigé en retour un projet de résidence artistique et un hébergement pour chaque artiste. Le Mucem et 14 structures culturelles ont, tout de suite, répondu à l’appel.

Avec l’association l’Atelier des artistes en exil, Guilda Chahverdi a réussi à faire sortir d’Afghanistan 11 artistes et leurs familles, soit 38 personnes. Mais 5 autres sont encore bloqués alors que seule reste la voie terrestre – dangereuse – par le Pakistan. Pour les soutenir, une cagnotte a été créée sur helloasso. Il y a urgence !

 

Vive la scène !

Ils ont eu la vie dure et ont été trop éclipsés durant la pandémie et les confinements. Il était légitime de partager la scène du ZEF avec eux ! Le groupe Miroir a offert au public un joli moment artistique. Ce collectif, coconstruit par la compagnie Vol Plané et le ZEF, réunit une quinzaine de jeunes âgés de 15 à 20 ans. Sur leur temps libre, ils pratiquent ensemble le théâtre, assistent à des spectacles, films, opéras, rencontrent des artistes… Un parcours de découverte artistique sous la houlette d’Alexis Moati et Carole Costantini. Parce qu’une pratique culturelle peut aider à se construire et à mieux se connaître. Nous avons eu le plaisir de voir six d’entre eux mettre en mouvements un poème de Blaise Cendrars.

Marcelle, 3 ans déjà ! 3
Le groupe Miroir @Coco Malet
Marcelle a fêté ses 3 ans
Mehdi Telhaoui et le piano offert par les Passeurs de pianos @Coco Malet

Enfin, nous avions réservé une surprise à notre public : associer un jeune musicien virtuose au piano que Les Passeurs de piano avaient offert au ZEF en 2019.

 

Émotion avec Mehdi, jeune pianiste virtuose

Débarqué à Marseille à l’âge de 7 ans avec ses parents algériens, Mehdi Telhaoui est aujourd’hui en 5e année de piano au conservatoire de Marseille et prépare les concours d’entrée des conservatoires supérieurs de musique de Paris et de Lyon. À 19 ans, il n’envisage pas d’autre avenir que celui de musicien.

Rien, pourtant, ne le prédestinait à devenir pianiste. Pas d’instrument dans la famille, pas de cours de solfège ou de flûte à bec. Pour lui, la rencontre décisive s’est jouée dans le hall de la gare Saint-Charles. Il a 12 ans, il entend quelqu’un jouer un morceau sur le piano installé dans le hall. De retour chez lui, il essaye de retrouver la mélodie (du Beethoven). Puis charge une appli « piano » sur sa tablette pour reproduire tout seul la mélodie sur son clavier. Il poursuivra sur un petit synthétiseur offert par son père. Et il joue et compose si bien que son talent naissant arrive aux oreilles de Christophe Guida, un prof de piano qui commence à lui donner des cours. Trois mois plus tard, il passe avec succès le concours du conservatoire de Marseille… un virtuose est né. Un talent à suivre.

 

Marcelle, 3 ans déjà ! 7
Lisa Carias prend la relève des Enfants de Togbota @Coco Malet
Des pensées, des merci*

Nous avons eu une pensée très émue pour Jeff Carias qui nous manque beaucoup. Sa fille Lisa a pris la direction de l’association à laquelle il tenait tant, Les enfants de Togbota. Vous pouvez l’accompagner, soutenir les actions entreprises dans ce petit village du Bénin ou encore parrainer la scolarité d’un enfant.

Reste à envoyer un énorme merci à Francesca Poloniato et toute sa belle équipe du ZEF. Ils nous accueillent à chaque fois comme si Marcelle était de la famille, c’est si bon ! Et merci à vous, fidèles lecteurs, sans qui écrire pour Marcelle n’aurait pas de saveur… ♦

 

*Merci aussi aux parrains présents (Joseph Arakel / Tempo One pour la solidarité, Tatiana de Williencourt / Fonds Épicurien pour l’agriculture durable, François Crémieux / directeur AP-HM pour la santé, et Sami Chlagou / Pixelheart pour l’économie). Et à Coco Malet pour les photos, Olivia Fortin à la production, Big Buddha aux platines, les Grandes Tables pour la restauration, le quintette d’étudiantes à la vente

 

Marcelle a fêté ses 3 ans 2

 

 

 

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?