Fermer

Tiers lieux, soirée-débat à Marseille

Par Marie Le Marois, le 8 novembre 2021

Journaliste

[au fait !] À Marcelle, on s’est toujours intéressé de près aux “espaces communs”, dits aussi “tiers lieux” ou “lieux hybrides”. Une soirée-débat autour de ce thème vous est proposée.

Les espaces communs sont une nouvelle manière d’inventer la ville : ils déploient des activités à impact social, développent des ressources mutualisées, transforment la gouvernance et les usages. Et restent ouverts sur l’extérieur. Ce modèle généreux et inclusif, maintes fois éprouvé, fonctionne. On ne compte plus les villes dotées de cet écosystème, ni les entrepreneurs voulant se lancer.

 

L’aventure Coco Velten

Coco Velten à Marseille en est un symbole. Lancé en 2019, le projet a atteint sa maturité avec son triptyque social, culturel et économique. Et son ouverture sur le quartier populaire de Belsunce. L’aventure, au départ temporaire, est une telle réussite qu’elle est prolongée d’un an. Le temps de trouver une solution pérenne (voir bonus).

 

Un modèle pour une ville plus résiliente ?  

Les deux créatrices du podcast documentaire T’as de beaux lieux, Deborah Ozil & Anaïs Gruson, avec Marcelle, vous invitent à une soirée inspirante, à la découverte de ces lieux citoyens. Dans un contexte de crises multiples, comment ces hauts lieux participent-ils à la résilience d’une ville comme Marseille ? Comment celle-ci se projette avec ces nouveaux partenaires de la vie politique locale ? ♦

***

Programmation

18h30-18h35 : Introduction et brève présentation du podcast T’as de beaux lieux par Anaïs Gruson & Deborah Ozil

18h35-18h50 : Interview de Daphné Charveriat (Marseille Solutions)

18h50-19h45 : Table ronde – Espaces communs, vers une ville plus résiliente ? avec :

-Audrey Gatian – Adjointe déléguée à la politique de la Ville de Marseille et aux mobilités

-Nicolas Detrie – co-fondateur de Yes We Camp

-Fathi Bouara – co-fondateur de l’Après M

 

Informations pratiques

→ Entrée libre et gratuite

→ Restauration sur place

C’est où ? Coco Velten. 16, rue Bernard du Bois, Marseille 1er. Entrée par le cœur d’îlot Velten.

 

Bonus

L’aventure Coco Velten se poursuit !

  • Le Préfet Christophe Mirmand vient d’accorder une prolongation d’un an maximum de la convention d’occupation temporaire existante, afin de laisser aux parties le temps d’élaborer un projet de pérennisation des lieux.
  • De son côté, la Ville de Marseille a réitéré l’intérêt porté au site. Sophie Camard, maire du 1er et 7e arrondissement, a notamment insisté sur l’utilité, dans l’îlot Velten récemment rénové et dotés de plusieurs équipements municipaux, d’un projet hybride, vivant, mixte et attractif, doté d’une vocation sociale forte. Eric Semerdjian, conseiller municipal délégué à l’innovation sociale, a lancé une étude et mobilisé un groupe de travail associant plusieurs acteurs, afin d’étudier l’opportunité et la faisabilité de la création d’une foncière citoyenne qui pourrait se porter garante de l’acquisition des murs.

L’un des objectifs de ce nouvel outil de maîtrise foncière comprend l’accompagnement de structures sociales innovantes telles que Coco Velten, dans la pérennisation de leur modèle.

  • Pour 2022 donc, Coco Velten doit trouver d’ici deux mois de quoi financer la prolongation d’un an de l’occupation ; et établir avec ses partenaires la feuille de route vers un projet d’exploitation pérenne : montage immobilier, financements, conditions d’acquisition d’une part. Et élaboration d’un modèle d’exploitation de long terme d’autre part.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?