Fermer

La plateforme qui désenclave les producteurs d’outre-mer

Par Maëva Gardet Pizzo, le 23 novembre 2021

« Le curcuma soigne beaucoup de choses comme l’arthrose. C’est un régénérant de cellules qui prévient les maladies neurodégénératives et certains cancers » @Pixabay

Curcuma, cosmétiques, vanille… les territoires d’outre-mer regorgent de produits d’exception, d’agriculteurs et de fabricants passionnés. Mais ceux-ci manquent de débouchés commerciaux tant le transport de marchandises vers la Métropole est long, coûteux et jonché de complexités administratives. La plateforme Ekumen a été créée à Marseille pour les aider à devenir plus visibles. Pour valoriser un savoir-faire trop souvent ignoré, et 100% français !

 

Alors qu’il a quarante ans, Thierry Vitry veut rendre à sa terre, la plaine des Grègues sur l’île de la Réunion, ce qu’elle a donné à sa famille depuis plusieurs générations. Il abandonne l’élevage laitier, trop coûteux, et décide de se convertir à une agriculture biologique. Il se tourne vers le curcuma, abandonné il y a 25 ans par son père après des décennies de tradition familiale, pour se spécialiser.

« Cela me tenait à cœur, dit-il. En tant qu’exploitant bio, le curcuma me permet de soigner mes volailles ». Et celles-ci le lui rendent bien puisque leur fumier sert d’engrais à la racine. « Le curcuma fait partie de notre terroir. Il soigne beaucoup de choses comme l’arthrose. C’est un régénérant de cellules qui prévient les maladies neurodégénératives et certains cancers ».

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?