Fermer

Aider le bâtiment à organiser sa transition écologique

Par Marie Le Marois, le 25 novembre 2021

Journaliste

The People Hostel @Will Architecture

Le secteur du bâtiment demeure encore trop conservateur dans ses pratiques. Et les modes constructifs vertueux peinent à émerger. Will Architecture, parce qu’il ne s’affiche pas écolo, parvient à amener ses clients vers cette transition. Certains de ses projets sont reconnus Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM), une démarche collaborative et locale partie de PACA et qui s’étend à d’autres régions.

 

Rien d’écoresponsable n’apparaît sur leur site Internet. Le cabinet marseillais semble ressembler aux autres. Will Architecture construit principalement des logements collectifs mais aussi individuels, des bureaux et des hôtels. De l’esquisse du projet à la livraison. Alors pourquoi en parler ? Parce que son équipe fait bouger les lignes vertes depuis deux ans. Le co-fondateur, Guillaume Marcel, jean made in France et sourire sincère, estime qu’il est urgent de « faire autrement ». Et croit à la théorie des petits pas. « Les grands pas, ça ne marche pas, ça bouscule un peu trop. Il faut entrer en douceur pour faire adhérer les gens aux idées nouvelles ». C’est ce qu’il entreprend pour tous les projets, neufs comme réhabilités.

Il nous reçoit sur l’une des dernières réalisations de l’agence : The People Hostel, une auberge de jeunesse haut de gamme, autrefois Pompes Funèbres Générales de Marseille. Cette réhabilitation a reçu la médaille d’argent Bâtiments Durables Méditerranéens en 2020 pour la conception et la réalisation (voir bonus). Guillaume Marcel évoque les avancées et les freins du projet.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?