Fermer

Une librairie ambulante et solidaire pour les quartiers nîmois

Par Agathe Beaudouin, le 7 juin 2022

Journaliste

Dans sa livrée d'ambulance, Libr’air stationne chaque lundi à l’école André-Chamson. Devant le camion, les livres sont disposés sur un grand tapis ©AP

Dans la cour d’une école nîmoise, l’ambulance de pompier aménagée en petite boutique de livres interpelle les enfants et leurs parents. L’intérieur du camion rouge a été totalement transformé. Des étagères sur mesure accueillent des centaines de romans, des BD, des documentaires. Au volant de ce drôle de véhicule baptisé « Libr’air », Céline Thiébaut nourrit un ambitieux projet : faire circuler le goût de la lecture dans les quartiers de l’éducation prioritaire. Et faciliter l’accès aux livres du plus grand nombre.

 

Cette histoire, qui débute à Nîmes, puise ses racines dans une reconversion, celle de Céline Thiébaut. D’abord chercheuse en préhistoire, elle fut enseignante durant sept années. Un métier où elle a laissé beaucoup d’énergie. « Les années Blanquer m’ont épuisée. Je me suis tellement mobilisée, qu’à un moment, c’est devenu trop dur pour moi. Je ne supportais plus cette façon d’enseigner. Alors j’ai imaginé faire autrement. Faire des choses que je trouve belles. Mais dans l’Éducation nationale, ce n’était pas possible. »

 

Échapper à un univers pesant

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?