Fermer

Des sacs en voile de bateaux 100% marseillais

Par Maëva Gardet Pizzo, le 26 février 2022

Journaliste

[bref] Les sacs sont confectionnés à partir de voiles de bateaux du Vieux Port de Marseille, dans un atelier d'insertion tout proche @Albatras

[bref] Créée par trois étudiants lillois, la marque de mode engagée Albatras vient de se lancer dans la vente d’un sac de voyage éco-responsable. Fabriqué dans un atelier d’insertion marseillais, il est conçu à partir de voiles de bateaux usagées, récupérées sur le Vieux Port. Une campagne de prévente est en cours jusqu’au 6 mars.

albatras-equipe-lille-marseille
Arthur, Clémentine et Maxence, les fondateurs d’Albatras @Albatras

Son nom, rappelant celui de l’oiseau, est une invitation au voyage. C’est donc tout naturellement qu’après avoir proposé des T-shirts, la marque Albatras, fondée par trois étudiants (et amis) lillois, vient de concevoir son premier sac de voyage.

Décliné en deux formats de capacités différentes (20 ou 30 litres), le sac est écoconçu – c’est l’ADN de la marque – à Marseille. Ainsi, en guise de tissu, les jeunes entrepreneurs ont opté pour de la voile de bateau usagée. Voile que récupère un atelier d’insertion marseillais situé à quelques encablures du Vieux Port. C’est le même atelier qui se charge ensuite de la confection, à partir des consignes fixées par la marque. En résulte un sac bleu blanc rouge d’esprit marin, sur lequel apparaît le discret le logo de la marque.

 

 

Afin de tester l’intérêt du marché, la marque a lancé une campagne de prévente qui court jusqu’au 6 mars. Une façon de produire au plus juste et d’éviter le gaspillage. D’autant que « c’est la première fois que l’on propose des accessoires », explique Clémentine Dislaire, co-fondatrice de la marque.

 

sac-voile-bateau
@Albatras
Eco-responsable, unisexe et intemporel

On peut ainsi commander le sac sur le site d’Albatras, où l’on retrouve également ses T-Shirt en coton Gots.

Un sweat en polyester recyclé et coton bio devrait également intégrer le catalogue dans les prochains mois. Avec toujours la même veine. Une fabrication française, à partir de matériaux les moins polluants possible. Tandis que le style se veut « basique, intemporel, unisexe ». Peu susceptible de se démoder et donc de finir à la poubelle aussitôt la saison passée.

Et, cerise sur le gâteau : 5 % du chiffre d’affaire est reversé à l’association OneVoice qui, depuis 1995, milite pour la protection des animaux. Combattant notamment l’expérimentation animale, les cirques, les delphinariums ou encore l’errance féline.♦

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?