Fermer

AMS Environnement se met au maraîchage

Par Maëva Gardet Pizzo, le 6 juin 2022

Contact avec la terre, confiance en soi, acquisition de savoir-faire multiples... Le maraîchage dispose de nombreuses vertus pour aider des personnes sans emploi à en retrouver un. @AMS

[au fait] Seconde pousse. C’est le nom du dernier projet de l’association AMS Environnement, structure d’insertion aixoise. En plus des espaces verts, elle veut offrir aux personnes éloignées de l’emploi de découvrir le maraîchage. Une activité de plus en plus plébiscitée par les pouvoirs publics, soucieux de promouvoir une alimentation en circuit court. 

« Notre métier, ce sont les gens », résume Joël Sennavoine, directeur d’AMS Environnement, entreprise d’insertion par l’activité économique installée à Aix-en-Provence. « On aide les gens à trouver un emploi ».

Pour ce faire, l’entreprise -comme beaucoup de ses consœurs nées dans les années 1980 et 1990- opte pour des chantiers au sein d’espaces verts. « Pendant longtemps, c’était un besoin que les collectivités locales avaient du mal à pourvoir ». Mais avec le temps, l’offre s’enrichit d’entreprises et d’autoentrepreneurs avec lesquels AMS Environnement se retrouve en concurrence.
Elle poursuit son activité, mais cherche néanmoins à se diversifier. « On avait envie de développer des supports intéressants pour les gens. Dans l’insertion, on peut tout imaginer ».

 

AMS Environnement se met au maraîchage
La parcelle a été inaugurée le 3 juin. @AMS

Le maraîchage : une activité qui a le vent en poupe

Or, il se trouve que « le maraîchage a le vent en poupe », remarque Joël Sennavoine. Et la commune de la Roque d’Anthéron, pour qui la structure entretient des espaces verts, se dote d’un plan alimentaire territorial. « Elle a voulu mobiliser les structures qui produisent de l’alimentation en proximité et en qualité pour approvisionner ses cantines ». Une opportunité dont se saisit AMS Environnement. D’autant que le territoire manque de chantiers d’insertion. Et que l’agriculture, comme partout ailleurs, a besoin de bras. Ce qui offre des perspectives professionnelles sur la durée.

 

♦ Lire aussi : Les espaces verts pour reprendre goût au travail

 

La commune met donc à disposition de l’entreprise d’insertion un terrain d 1,4 hectare. Après quelques travaux d’irrigation et l’installation de serres, son sol reprend vie. Offrant navets, carottes, salades, tomates et autres courgettes bio.

 

Huit nouveaux contrats en insertion

Cette diversification de son activité a d’ores et déjà permis à la structure de recruter huit personnes en contrat d’insertion en plus des encadrants. Deux ont déjà trouvé un autre emploi, dont un dans l’agriculture.

Seconde pousse propose également des prestations de service ponctuelles à des agriculteurs alentour qui en auraient besoin. Un moyen pour les salariés de rencontrer de potentiels futurs employeurs tout en étoffant la gamme de leurs savoir-faire. ♦

 

  • Toujours pas de locaux pérennes pour AMS Environnement à Aix-en-Provence – Nous vous en avions parlé il y a quelques années et cela ne s’est pas arrangé : l’association ne parvient pas à trouver un local stable pour ses activités d’entretien des espaces verts. « En ce moment, nous sommes hébergés à La Baume-les-Aix dans un bâtiment que nous prête le Diocèse. Mais nous ne pourrons pas y rester car ils ont d’autres projets pour ce lieu. Nous réfléchissons à reformater notre projet, en rapprochant des locaux de deux ou trois zones de grands chantiers sur lesquels les salariés pourraient directement se rendre en vélo ».

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?