Fermer

BiodivAquArt élargit son enquête au grand public

Par la rédaction, le 6 septembre 2022

Biodivaquart enquête auprès du grand public sur les liens entre le rapport à la nature (la mer en particulier) et l’expérience esthétique.

[au fait !] Il y a un an nous vous avions détaillé ce projet original porté par des chercheurs : BiodivAquArt (pour Biodiversité Aquatique dans l’Art). Une étude en écologie historique sur l’évolution des écosystèmes aquatiques en Europe depuis l’époque médiévale. Qui s’appuie sur les peintures et œuvres d’art qui regorgent de représentations de poissons, mollusques et autres crustacés. 

Depuis 2017, une équipe marseillaise de chercheurs du MIO (Institut méditerranéen d’océanologie) sonde ainsi les informations tapies dans les tableaux. L’analyse doit être fine, tenir compte par exemple de l’endroit reproduit et du peintre qui a signé l’œuvre car ces supports sont rarement scientifiques.

« Selon qu’il s’agit de la mer du Nord ou de la Méditerranée, les espèces diffèrent. On sait que des darnes orangées se rapportent à du saumon et donc à l’Atlantique ou la mer du Nord. En revanche, les céphalopodes et mollusques sont surtout peints en Méditerranée ». Il peut aussi y avoir des surprises avec des artistes qui mélangent allègrement poissons d’eau de mer et d’eau douce dans leurs compositions. « On peut observer des associations invraisemblables avec des cétacés, des marsouins, des tortues », avait pointé Anne-Sophie Tribot.

Plus 300 peintures ont déjà été analysées selon les méthodes de l’écologie quantitative. À savoir la réalisation de statistiques à partir de témoignages ou caractéristiques d’une situation passée.

 

♦ (re)lire l’article : Des chercheurs traquent la faune aquatique dans les œuvres d’art 

 

Associer le grand public

Les sciences participatives sont également une précieuse source d’information. D’où cette enquête lancée en direction du grand public. Elle interroge les liens entre notre rapport à la nature et l’expérience esthétique.

Et consiste en un questionnaire en ligne de 10 minutes. Répondez aux questions, elles peuvent être surprenantes ! ♦

BiodivAquArt élargit son enquête au grand public 1

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?