Fermer

Les micro-algues à la rescousse d’un air plus pur

Par Agathe Perrier, le 14 décembre 2022

Journaliste

Biomitech a déjà installé une petite dizaine de ses colonnes de purification de l'air en Amérique du Sud © DR

L’entreprise BiomiTech a créé un système de purification de l’air à base de micro-algues : le « BioUrban ». Fonctionnant selon le même processus que la photosynthèse, il transforme les polluants, notamment le dioxyde de carbone et les particules fines, en oxygène. Une dizaine de ces puits de carbone sont déjà en place en Amérique du Sud. Ils arrivent en France en commençant par le territoire d’Aix-Marseille, d’ici le début de l’année 2023.

 

Combattre la pollution de l’air : tel est l’objectif de BiomiTech. Créée en 2017, cette entreprise s’attaque directement aux polluants qui le composent (dioxyde de carbone, oxydes d’azote, particules fines). Elle a pour cela conçu des colonnes métalliques remplies de micro-algues qui les absorbent et restituent de l’oxygène à la place. « C’est exactement ce que font les arbres avec la photosynthèse », résume Franck Schenaerts, directeur général de cette « cleantech ». Des puits de carbone qui fonctionnent autant en milieu urbain qu’industriel.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?