Fermer

Des biscuits à partir de pains invendus

Par Agathe Perrier, le 15 décembre 2021

Journaliste

Une biscuiterie antigaspi va voir le jour à Marseille. Y seront confectionnés notamment des biscuits, sucrés et salés, avec de la farine issue de pain non consommé. Un projet porté par l’association Pain et Partage pour à la fois lutter contre le gaspillage et favoriser l’insertion professionnelle.

 

Déjà presque 25 ans que les boulangeries solidaires Pain et Partage se sont fait un nom à Marseille en fabriquant du pain bio et local. Un produit d’alimentation dont raffolent les Français (bonus) mais qu’ils gaspillent aussi beaucoup. 10% des pains produits en boulangeries seraient ainsi invendus et la majorité d’entre eux (60%) détruits, d’après une étude de l’Ademe de 2016. Soit tout de même 150 000 tonnes annuelles. C’est pourquoi l’association marseillaise mûrit depuis quelques années l’idée de récupérer les pains non consommés pour les transformer en biscuits.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?