Fermer

« Ce serait dangereux de continuer à opposer tourisme et durable »

Par Agathe Beaudouin, le 25 octobre 2022

Journaliste

Pour éviter la surfréquentation de certains sites, comme Venise, il faut multiplier les propositions @Pixabay

Les 27 et 28 octobre, le forum A World for Travel se déroulera à Nîmes, pour sa deuxième édition, et accueillera plus de 400 personnalités. Après Évora au Portugal l’an passé, l’événement, imaginé comme un Davos du tourisme durable, réunit des entrepreneurs, politiques, universitaires, philosophes, spécialistes qui se pencheront sur les nouveaux modèles à inventer. Partant d’un postulat : « Le voyage est essentiel », le grand organisateur de cette rencontre à l’emploi du temps surchargé, expert du transport aérien, du tourisme et du digital, Christian Delom a répondu aux questions de Marcelle. Son mot d’ordre : « Oui le tourisme peut être, mais surtout doit être durable ».

 

Quelle est l’origine du forum A world for Travel ?

« Ce serait dangereux de continuer à opposer tourisme et durable » 1
Christian Delom, secrétaire général de A world for travel ©DR

Nous avons eu cette idée pour au moins deux raisons. La première, c’est que l’impact du tourisme est de plus en plus interrogé, par des activistes mais pas seulement. Or le voyage est essentiel pour l’humanité.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?