Fermer

Vins, bouteilles, abeilles : Château Galoupet hisse le vert

Par Frédérique Hermine, le 30 août 2022

Journaliste

Un inventaire de la flore et de la faune, en collaboration avec le Conservatoire d'Espaces Naturels, a permis de recenser environ 90 espèces dont 12 de chauves-souris ©LVMH

Ce grand domaine viticole du littoral varois, racheté il y a trois ans par Moët-Hennessy, la branche vins & spiritueux du leader mondial du luxe LVMH, se donne les moyens de ses ambitions. Il entend non seulement devenir l’un des principaux producteurs de rosés de Provence, mais aussi un modèle vertueux de biodiversité et de développement durable.

 

Du château et de la colline qui surplombent les chais, la vue embrasse un paysage méditerranéen ponctué de cyprès, de pins parasols et de palmiers. Et bordé par la grande Bleue. Au loin, on aperçoit même les îles de Port Cros et de Porquerolles, sanctuaires préservés à quelques encablures du continent. Le vignoble de La Londe-les-Maures sur le littoral varois, entre Hyères et Bormes-les-Mimosas, s’étend sur 165 hectares dont 69 de vignes d’un seul tenant. C’est l’un des plus grands domaines de la région et l’un des 18 crus classés de Provence.

 

Quatorze propriétaires en deux siècles

Château Galoupet, modèle de biodiversité et d’éco-responsabilité 2
La propriété de Château Galoupet comprend 77 hectares de bois classés ©LVMH

Ce château dont on retrouve les premières traces au cadastre sous Louis XIV a longtemps été la propriété des Chartreux de la Verne basés à Cogolin dans le golfe de Saint-Tropez. Puis, après avoir changé quatorze fois de propriétaire en deux siècles, il appartenait depuis près de 50 ans à une famille de maharajas indiens vivant à Londres. Mais elle s’est progressivement désintéressée du domaine, même si quelques travaux avaient été effectués ces dernières années. De quoi rendre la mariée plus belle avec un grand caveau de vente et une salle de réception avec terrasse face à la mer.

Son rachat au printemps 2019 par Moët-Hennessy, la branche vins & spiritueux du groupe LVMH de Bernard Arnault (déjà propriétaire des prestigieux châteaux Cheval Blanc, Yquem, Grillet, du Clos des Lambrays…) avait fait bruisser tout le vignoble.

 

Faune, flore, abeilles sous haute surveillance

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?