Fermer

Les bienfaits de la danse classique… dans l’eau !

Par Agathe Perrier, le 15 mars 2022

Journaliste

Une partie des pratiquantes du cours de danse classique dans l'eau assuré par Domitille Ledouble © Agathe Perrier

À Aix-en-Provence, une école de danse propose un cours de danse classique en piscine. L’eau présente l’avantage de porter le corps et de rendre les mouvements moins traumatisants, tout en tonifiant les muscles. Elle permet ainsi d’ouvrir la pratique à des profils loin des stéréotypes des danseurs, comme les seniors ou les personnes en surpoids.

 

Dégagés, ronds de jambe, jetés… Des exercices traditionnels dans une salle de danse, moins dans une piscine. C’est pourtant bien au centre Aquabecool d’Aix-en-Provence qu’ils sont réalisés. Cinq à dix participantes – aucun homme ne s’y est essayé pour le moment mais ils sont les bienvenus – pratiquent en effet la danse classique aquatique tous les vendredis soir. Mireille en fait partie. À 58 ans, elle retrouve« le plaisir immense » de cet art qu’elle a exercé pendant 40 ans puis abandonné, jusqu’en septembre dernier. « J’éprouve les mêmes sensations qu’avant, le travail des muscles profonds, mais sans les difficultés », glisse-t-elle quelques minutes avant de rentrer dans le bassin. C’est là tout l’intérêt de ce concept insolite. « Danser dans l’eau paraît facile alors que ça ne l’est pas du tout pour les muscles ! », sourit Domitille Ledouble, la fondatrice de ces cours aquatiques.

cours-danse-eau-piscine
Certains mouvements sont facilités grâce à la portance de l’eau © AP

 

Se tonifier sans en avoir l’air

C’est reconnu : le corps est porté lorsqu’il est dans l’eau, ce qui donne ce sentiment de légèreté. Cette portance permet de réaliser des mouvements dansés plus aisément que sur la terre ferme. Quoique ça dépend desquels. « Les grands ronds de jambe en l’air (ndlr : qui consistent à faire un cercle avec une jambe levée à minimum 90°) sont par exemple plus simples. Idem pour les sauts. Par contre, tous les mouvements rapides, comme les grands battements (ndlr : lever sa jambe le plus haut possible), sont plus difficiles puisque l’eau est 12 fois plus résistante que l’air », souligne la professionnelle au corps musclé.

Il faut également redoubler d’efforts dans l’eau pour trouver son axe d’équilibre et rester ancré. Les muscles se tonifient, sans subir le moindre choc. « C’est beaucoup plus confortable. L’eau porte et fait office d’amortisseur », témoigne Anne, adepte de la première heure dont un problème de genou l’empêche de s’inscrire à un cours traditionnel. En troquant le justaucorps par un maillot de bain, elle peut ainsi continuer à danser sans douleur.

 

 

domitille-ledouble-classique-attitude-aix
Domitille Ledouble, fondatrice de l’école Classique Attitude et du cours de danse classique aquatique © AP

L’eau pour porter les corps et cacher les complexes

Avec ce cours aquatique, Domitille Ledouble touche une clientèle « qui sort du stéréotype du danseur », apprécie-t-elle. Des personnes aux corps abîmés ou fatigués mais aussi en surpoids, dont l’eau cache les complexes. « Quand on est dans l’eau, on est juste soi et ses sensations, sans miroir, sans jugement. Ça aide à se lâcher totalement ».

La séance en bassin dure 45 minutes, contre généralement au moins 1h. Car la professeure ne montre pas les exercices en amont à ses élèves, comme dans un cours traditionnel. « On les fait en même temps afin qu’il n’y ait pas de temps de pause et éviter qu’elles se refroidissent ». L’eau est en effet chauffée à 27°C, bien loin des 37,5°C de la température corporelle. Ne pas bouger peut vite donner froid. Une différence de mercure qui présente cependant un avantage : le corps dépense plus de calories que d’ordinaire pour maintenir son équilibre thermique.

 

 

danse-classique-aquatique-piscine
Il faut redoubler d’efforts dans l’eau pour trouver son axe d’équilibre et rester ancré © AP

Apporter du bien-être aux personnes atteintes d’un cancer

Danseuse depuis l’enfance, Domitille Ledouble en a fait son métier avant de raccrocher les chaussons pour une carrière de commerciale (bonus). La passion la rattrape au bout de 14 ans de vie parisienne. Elle lance alors son école en septembre 2010 au Tholonet avec un « concept spécial ». « Durant toutes mes années à Paris, j’ai recherché des cours de danse pour adultes avec des horaires le soir, sans jamais trouver. Mon objectif en ouvrant mon école a donc été de créer ce type de cours », explique-t-elle. C’est ainsi qu’elle dédie un créneau aux adultes et même un aux seniors.

Parmi ses élèves âgées, l’une est atteinte d’un cancer. Chaque cours de danse « lui donnait l’impression de guérir », si bien que Domitille a souhaité mettre son art au service du bien-être des malades. Dès 2011, elle propose alors au Centre Ressource d’Aix, un lieu d’accompagnement pour les personnes touchées par cette maladie, des cours de danse dans l’eau, plus adaptés pour les corps souffrants. Ça plaît tellement qu’elle décide de créer en parallèle, dès l’année suivante, un cours ouvert à toutes et tous en louant des piscines comme celle d’Aquabecool. Les séances au centre Ressource sont malheureusement en stand-by depuis septembre dernier, faute de moyens pour entretenir le bassin (bonus). Mais la professeure espère pouvoir les reprendre bientôt, afin de continuer à transmettre les bienfaits de la danse classique et la rendre toujours plus accessible. ♦

 

* Le La Villa Médicis de Cassis accompagne la rubrique « Culture » et vous offre la lecture de cet article *

 

Les cours dans l’eau ont lieu tous les vendredis de 19h30 à 20h15 au centre Aquabecool (700 chemin de la Beauvalle, 13 100 Aix-en-Provence). Le tarif est de 212 euros pour un trimestre ou 496 euros pour l’année. Cet abonnement donne la possibilité de remplacer ce cours par un autre, parmi ceux proposés dans l’école de Domitille Ledouble. Plus d’infos et contact en cliquant ici.

 

Bonus 

[pour les abonnés] – Le parcours de Domitille Ledouble – Aider le Centre Ressource d’Aix –

  • Une professeure passée par le conservatoire de Toulon – Domitille Ledouble a passé plusieurs années au conservatoire de danse de Toulon. Après y avoir obtenu une médaille d’or en danse classique, elle intègre pendant deux ans le corps de ballet de l’Opéra de Toulon. Elle met fin prématurément à sa carrière de danseuse lorsqu’elle tombe enceinte de son premier enfant. Elle rentre alors à l’école des Cadres et Dirigeants d’Entreprises dont elle ressort diplômée. Au bout de 14 ans comme commerciale dans une société d’informatique, elle décide de se reconvertir dans sa passion, la danse. Elle passe le diplôme d’État de professeure de danse classique et ouvre son école « Classique Attitude » au Tholonet.
  • Aider le centre Ressource – Cette association s’occupe des personnes atteintes d’un cancer et de leurs familles. Elle propose une variété de soutiens, de la psychologue à l’esthéticienne, de l’assistante sociale au médecin du travail. Suite à la crise sanitaire, le centre ne peut plus faire vivre sa piscine. Il est possible de faire un don pour aider cette structure en cliquant ici.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?