Fermer

Enfants placés : des villages pour maintenir les fratries

Par Marie Le Marois, le 16 décembre 2022

Journaliste

1000 enfants bénéficient du dispositif de SOS Villages d'Enfants France @Marcelle

En France, environ 150 000 enfants sont confiés à l’ASE (Aide sociale à l’enfance). Parmi eux, des frères et sœurs. Pour les maintenir ensemble, sur une longue durée, l’association SOS Villages d’Enfants leur offre une vraie maison avec un référent à demeure. Il existe 17 villages dont un à Marseille. Ce dispositif, né en 1956 dans le Nord, est en pleine croissance avec quatre villages en construction. Loin des scandales à répétition qui secouent la protection de l’enfance.

Maison SOS VE
Le village de Marseille compte 10 villas dans la pinède @Marcelle

Un sapin. Un père Noël. Des pop-corn, des crêpes, des bonbons. Des rires, de petites larmes de fatigue aussi. Les 62 enfants du village de Marseille fêtent Noël. Chaque maisonnée a préparé un spectacle et confectionné une bûche. Garnie d’une ganache au chocolat blanc, roulée à l’abricot ou parsemée de mandarines confites, toutes succulentes. Les enfants – dont la moitié a moins de 6 ans – sont répartis entre dix villas disséminées dans la pinède, au cœur du parc du Roy d’Espagne, à Marseille

Inauguré en 1972, ce SOS Villages d’Enfants est celui qui possède la plus grande capacité d’accueil. En général, deux fratries de quatre à cinq enfants vivent dans chaque villa. Tous ont un parcours familial cabossé. Retirés à leurs parents, par ordonnance du juge, pour manque de soins ou maltraitance.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

  • Recrutement : Un premier filtrage se déroule au siège à Paris avec un chargé de recrutement, suivi d’une semaine d’observation dans le village puis d’un poste en doublage. Et enfin, d’un parcours d’intégration qui prend entre six mois et un an, « tout dépend des besoins et des antécédents des accueillantes, certaines travaillaient déjà dans le social auparavant », explique la cheffe de service. Détail sur le profil du poste et le recrutement ici. Offres d’emploi ici
  • Ados et jeunes majeurs : La dernière réforme veut éviter les ‘’sorties sèches’’ des enfants placés à 18 ans. Sur le village de Marseille se trouvent l’Espace de Transition (où vivent des adolescents de 14 à 17 ans) ainsi qu’un appartement collectif pour les Jeunes Majeurs. L’objectif est de les accompagner au mieux dans leur projet d’avenir, l’acquisition progressive d’autonomie et leur intégration socio-économique.

 

 

  • SOS Villages d’enfants France fait partie de SOS Villages d’enfants international. L’association, laïque, dit être « la plus grande association mondiale dédiée au suivi de long terme des orphelins et des enfants abandonnés » avec, en 2016, 571 villages d’enfants SOS dans 135 pays et territoires. Elle est membre de l’UNESCO et a le statut consultatif au Conseil économique et social de l’ONU.
  • Le financement des actions de SOS Villages d’Enfants en France est couvert à 91% par les fonds publics. Le reste sont des dons et legs privés (pour donner c’est ici). À Marseille, les travaux de rénovation ont commencé en 2012 avec le soutien du Fonds d’Action Negobois, pour assurer aux enfants un meilleur confort quotidien, dans le respect de normes environnementales. Les aménagements des jardins extérieurs, financés grâce au mécénat de Louis Vuitton, contribuent à développer un environnement favorable à l’épanouissement des enfants.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?