Fermer

Et si la paresse était une ressource ?

Par Lorraine Duval, le 3 mai 2022

Journaliste

« La paresse, ce n’est ni la flemme, ni la mollesse, ni la dépression. La paresse, c’est tout autre chose : c’est se construire sa propre vie, son propre rythme, son rapport au temps » © Pixabay

Entre politique fiction et roman feel good, avec « Paresse pour tous », Hadrien Klent signait il y a un an un conte philosophique d’actualité puisque le héros en était un candidat improbable aux élections présidentielles. Prix Nobel d’économie, il proposait une mesure-phare révolutionnaire : réduire le temps de travail à trois heures hebdomadaires et ainsi autoriser la paresse – à ne pas confondre avec la mollesse. Force est de constater que ses idées étaient encore trop révolutionnaires pour l’époque.

 

Comment Émilien Long, ce réjouissant candidat à l’élection présidentielle, est-il né ?

Au départ, il y a un projet de bande dessinée avec Alessandra Caretti : nous sommes de grands lecteurs de « L’an 01 », BD foutraque signée Gébé, sur l’utopie et l’énergie naïve de l’après-mai 68. Nous pensions faire, 50 ans plus tard, un autre an 01. C’était avant le Covid et la crise sanitaire, dont nous avons, bien entendu, suivi attentivement les différentes étapes pour constater que ce qui en sortait n’était en rien un an 01 et que le fantasme d’un changement n’avait duré que le temps d’un feu de paille…

Notre envie était surtout de revisiter certains présupposés comme la croissance à tout prix ou l’obligation de réussite. Avec pour héros un candidat présidentiel défendant la fin du travail roi. Il fallait finalement l’espace du roman, qui permet de donner de la place aux enjeux théoriques : le projet de BD est devenu un roman que j’ai écrit seul.

 

À l’inverse, rien de foutraque chez vous, l’essai qui sert de programme à Emilien Long, votre candidat, est très documenté…

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?