Fermer

La correspondance pour rompre l’isolement en prison

Par Agathe Perrier, le 30 septembre 2022

Journaliste

15 000 courriers sont échangés chaque année entre les bénévoles et les détenus, contenant aussi bien des cours que des lettres personnelles © Pixabay, photo d'illustration

Pour réduire la solitude et l’illettrisme des détenus, l’association Auxilia mise sur la formation à distance. En plus des cours et exercices, les bénévoles glissent une lettre personnelle dans le courrier. Ces échanges font entrer un peu de connaissance et de chaleur humaine dans ce milieu carcéral qui en manque cruellement.

 

C’est un concept unique en France que celui de l’association Auxilia. Car si des structures proposent bien de correspondre avec des détenus pour rompre leur solitude (bonus), c’est la seule à y coupler un volet formation. Il est d’autant plus important que la réalité dans le milieu pénitentiaire est assez catastrophique : 23% des personnes incarcérées sont en situation d’illettrisme (trois fois plus que dans la population générale) et trois sur quatre ont au mieux un niveau CAP (contre une sur cinq). « Il n’y a pas besoin d’avoir fait de grandes études pour devenir formateur bénévole », rassure Jean-Christophe, délégué territorial dans les Bouches-du-Rhône. L’association fournit d’ailleurs des supports de cours à ses bénévoles et les aiguille pour qu’ils ne se sentent pas perdus. « On a maximum deux apprenants en même temps. Ce n’est donc pas un travail très lourd ». Et pourtant plus qu’essentiel.

 

 

formation-cours-distance-auxilia-prison
Une des raisons qui pousse les détenus à s’inscrire est d’occuper leur temps, qui est souvent très long © Pixabay, photo d’illustration

Des courriers qui sauvent des journées

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?