Fermer

Une ancienne gare transformée en école-auberge pour jeunes handicapés

Par Marie Le Marois, le 15 septembre 2022

Journaliste

''Gare de Niolon : destination inclusion'', slogan de l'association T Cap'21, à l'origine du projet ©DR

20 ans, l’âge de tous les possibles. Pour les jeunes en situation de handicap mental, c’est l’âge sans perspective. T Cap’ 21, qui ne l’entend pas ainsi, voit l’avenir en grand pour eux. L’association a transformé la gare désaffectée de Niolon, près de Marseille, en un lieu inédit, à la fois auberge et école de formation. Ce projet pilote sera décliné ailleurs, en France. Son nom ? Train Inc’ Café.

 

Une gare transformée en auberge-école pour les jeunes handicapés 3
Sable au sol et pergola en toiles de jute @Marcelle

Des touristes s’approchent de la buvette aménagée dans le jardin de la gare de Niolon. Lucie, large sourire et yeux pétillants, n’attend pas leur commande, elle dégaine : « Est-ce que je peux vous proposer à boire ? » Nullement décontenancé par les traits de ‘’Lulu’’, porteuse de trisomie 21, le groupe passe commande. Et rejoint les nombreux clients venus profiter de la fraîcheur du lieu en attendant le train qui longe les calanques de la Côte Bleue, au nord-ouest de Marseille.

Ils ne se sont pas arrêtés au Train Inc’ Café (dit aussi ‘’TIC’’) par pitié ou en vue d’une bonne action mais pour le cadre et la « déco conviviale », précise Juliette. La jeune fille pointe le sable au sol et la pergola couverte de sacs de café en toile de jute, les tables en bois brut et le mobilier en palettes recyclées. Et derrière, le potager florissant. 

 

  • L’avenir d’un jeune de 20 ans en situation de handicap mental ? La maison, le foyer de vie. Ou, pour les plus chanceux, l’Esat (centre d’aide par le travail) qui emploie uniquement des travailleurs handicapés.

 

Formation aux métiers de service, restauration, hôtellerie, maraîchage…

gare
Vue mer de la chambre d’hôte du second étage de la gare @Marcelle

Depuis son ouverture en juillet, le TIC ne désemplit pas. En plus du café, il accueille dans les trois chambres du deuxième étage – parquet et vue sur mer – des hôtes ravis de passer quelques jours dans ce lieu touristique. En coulisses, une dizaine de jeunes de T Cap’21 se forment à différents métiers – restauration, hôtellerie, maraîchage, couture, boulanger (l’association possède un pétrin), bois.

Mais aussi peintre en bâtiment car c’est l’association qui rénove de ses mains cette belle bâtisse début 1900, excepté les gros travaux. L’agencement, lui, a été réalisé bénévolement par les étudiants de l’ENSAD (Arts-Déco) à Paris, emballés par ce projet d’envergure.

 

  • Train Inc’ Café : Train comme  »to train » = entraîner. Inc’ comme ‘’Inclusion’’

 

Des salariés, comme les autres

Une gare transformée en auberge-école pour les jeunes handicapés 2
Pierre-Laurent, service au comptoir @Marcelle

Il faut dire que l’association tape fort avec cette auberge-école. Non seulement, elle forme les jeunes en situation de handicap mental à des métiers qui recrutent en milieu ordinaire, mais en plus offre un contrat salarié. Un détail important pour Katia Bergamelli, présidente de l’association T Cap’21 et maman de Lucie : « Cela signifie pour nos jeunes qu’ils font ‘’partie de la société’’ : ils sont payés a minima au SMIC et payent leurs cotisations sociales, à la différence de l’Esat où ils sont juste indemnisés par l’État ».

 

Et en milieu ordinaire

En plus de la reconnaissance financière, l’activité est pour certains davantage passionnante. Pierre-Laurent, par exemple, préfère le contact du public, au Train Inc’ Café, plutôt que la solitude de son poste, dans son Esat à Marseille, où il s’occupe du conditionnement de produits alimentaires. « Ce que j’aime, c’est le service », confirme ce jeune homme de 28 ans, tout en tenant la main de Lulu, son amoureuse depuis peu. La jeune fille de 25 ans, jusqu’à présent en Foyer de Vie, préfère, elle, laver la vaisselle, « on m’appelle Miss Plonge ». Et Nathan, lui, est satisfait de « faire le jardin ». 

 

 

Formations ici et ailleurs

T Cap'21
 »Toujours plus loin avec T Cap’21 » @Marcelle

Pour l’association, la formation est une priorité. Les jeunes bénéficient de cours théoriques sur place (phrase d’accroche, tenue vestimentaire, etc.) et enrichissent leur expérience en effectuant des stages dans d’autres restaurants. Etik (anciennement Simply Food, restaurant d’entreprise de Voyageurs Privés) à Aix ou encore L’Oiseau Rieur à La Ciotat, où travaillait encore la veille Pierre-Laurent. « Myriam (la responsable NDLR) m’a donné plein de sous », raconte hyper fier le jeune homme qui annonce avec ses doigts 42 euros. « Ce sont les pourboires », décrypte Katia Bergamelli.

 

  • Le droit de travailler est inscrit dans notre Constitution. Mais nombre d’employeurs préfèrent payer une amende auprès de l’AGEFIPH ou le FIPHFP, plutôt que d’embaucher une personne en situation de handicap.

 

Un bistrot avec les légumes bio du jardin

boulanger
La formation de boulanger est aussi dispensée à Train Inc’Café @T Cap’ 21

Lulu apprécie également de préparer salades et tartes avec les légumes du jardin – une quarantaine. Cette petite restauration, proposée cet été, fera place dès novembre à un bistrot. Le chef, qui travaille dans un restaurant de la calanque de Niolon, a hâte de ce poste porteur de sens, avec des produits bio ou raisonnés, et des plats maison, « même la pâte feuilletée », précise la présidente de l’association.

Bien sûr, il y aura également le bon pain bio – six ou sept différents – confectionné par les jeunes. L’association rapatrie prochainement son pétrin, actuellement dans la boulangerie-formatrice Un pain C’est Tout, à Gréasque.

 

Un logement sur place pour les jeunes en poste

Miss Plonge
Nathan, jardinier en herbe, et Lucie, « Miss Plonge » @Marcelle

La première « brigade » comptera six jeunes embauchés à l’automne en CDI à temps partiel. Certains en quart-temps comme Lulu qui souhaite continuer le Foyer de Vie car, bien qu’elle ne soit pas du tout stimulée, elle y a « tous [ses] amis ». Ceux qui habitent loin peuvent dormir sur place, dans les chambres du premier étage, qui leur sont réservées.

Pour Pierre-Laurent, ce n’est pas un problème, il vit à une station de train, à Ensuès-la-Redonne « dans un appartement seul à côté de chez ma maman ». Une dizaine d’autres jeunes rejoindront l’équipe dans les années à venir avec un CDD Tremplin. Ce contrat de quatre mois à deux ans leur permettra de se former pour trouver un « emploi ordinaire ».

 

Métiers d’agent touristique et accompagnateur sportif

gare de Niolon
Apprentis peintres pour la rénovation de la gare de Niolon @T Cap’21

D’autres métiers seront abordés, grâce à la situation idéale du Train Inc’ Café, à côté de la sortie du train Marseille-Miramas et à l’orée de la calanque de Niolon. Par exemple, le métier d’agent de tourisme, « indiquer le départ du sentier des douaniers, la plage ou bien encore les activités proposées dans la calanque », explique Katia Bergamelli. Ou celui d’accompagnateur sportif grâce à un partenariat noué avec une association de location de paddle. « Ils prendront les réservations des clients à la gare, tandis qu’en bas, ils aideront à la mise à l’eau », précise cette quadra ultra dynamique, mise à disposition par son employeur, la CMA-CGM.

 

Plusieurs projets pour les jeunes

gare-de-niolon
La calanque de Niolon, avec la gare perchée

En marge de la restauration, l’association fourmille d’idées. Elle prévoit une collaboration avec l’UCPA de Niolon, centre sportif qui « a aussi un café, un hébergement et une mise à l’eau. Donc des empois potentiels… », sourit la présidente.

Elle projette également des cours de piano pour les jeunes, avec l’association ‘’À la portée de tous’’, sur l’instrument offert par ‘’Les Passeurs de Piano’’. Cette association avignonnaise leur a offert également une carcasse qui sera le futur bar. Dans le cadre de l’atelier couture, les jeunes valoriseront des combinaisons de plongée en sacs, vendus sur place, « avec un extérieur en toile de jute ».

 

Et les habitants 

Festival en Fleurs
 »Festival en Fleurs », festival de piano au Train Inc Café

En tant que Tiers-lieu Fabrique des Territoires (bonus), l’association proposera des activités pour les habitants, comme un espace coworking au rez-de-chaussée « avec des tablettes numériques à disposition ». Et, bien sûr, elle entend continuer la scène ouverte avec des spectacles ou concerts (le festival de piano en juillet fut un succès), certains réalisés par les jeunes eux-mêmes.

 

  • T Cap’ 21 comme Capacités, Autodétermination et Projet de vie. Et bien sûr, comme ‘’tu es cap’’.

 

Un parcours de combattant

T Cap'21
Le potager en permaculture à ses débuts, en 2021 @T Cap’21

Le Train Inc’ Café semble un conte de fées, tant les partenaires sont nombreux (voir bonus). Ce ne fut pas toujours le cas. Il a fallu faire face à la lenteur du processus : convaincre Gare & Connexion, propriétaire des lieux, puis attendre les clés trois ans. Constituer le dossier pour recevoir l’agrément ‘’Entreprise adaptée’’ sous forme associative (voir bonus).

Et persuader les autres parents de l’association – principalement des mamans seules – de la solidité du projet avec des commissions de travail, « pour qu’ils adhèrent et soient partie prenante ». Ce n’était pas gagné. Katia Bergamelli, qui peut apparaître trop audacieuse aux yeux des mamans davantage « protectrices » avec leur enfant, a failli se retrouver seule.

 

Convaincre les habitants 

Il a fallu aussi déblayer les 500 m2 de jardin en friche – un vrai dépotoir – puis amender la terre. Convaincre les habitants de la calanque, plutôt frileux d’accueillir le handicap chez eux.

Enfin, faire preuve de patience avec les artisans, entre ceux qui ne viennent plus – ou presque pas en raison de leur surcharge de travail – et les malhonnêtes, « sans scrupule avec le handicap ».

 

Mais aussi de belles histoires

les Scouts et Guide France
Atelier signalisation avec les Scouts et Guide France @T Cap’21

En même temps, ce projet a attiré, tel un aimant, de belles énergies venues prêter main forte. Les Scouts et Guides de France de Lyon ont réalisé avec les jeunes la signalisation, une semaine en juillet, à base de bois flotté ramassé sur la rive. Des prêtres, alors clients de la buvette, ont aidé les bénévoles, comme Pierre Stocker (papa de Lulu et cheville ouvrière de la réhabilitation), à monter la pergola. Dylan, un développeur web à Marseille, a donné de son temps pour les travaux et accompagner les jeunes.

 

Faire changer le égard de la société

En ce moment, un bénévole de l’Aude, Alain, a même suspendu son activité pour activer les travaux d’aménagement dans les combles, au dernier étage. Futur gîte d’accueil.

Enfin, les habitants, désormais conquis par le projet, imaginent « plein de choses » avec les jeunes. Comme rénover les sentiers de randonnée ou jardiner ensemble dans le potager. Une victoire pour Katia Bergamelli. Elle entend faire changer le regard de la société par une approche qui « s’éloigne du misérabilisme et surprend positivement le public ».

 

Essaimer le concept

Katia Bergamelli
Katia Bergamelli, le jour de la remise des clés en 2021

T Cap’ 21 a l’ambition, non pas de faire du profit, mais d’être économiquement viable. Après deux mois d’activité, l’association a triplé les bénéfices escomptés. Katia Bergamelli savait que le modèle économique tenait la route. Et que le projet allait exploser, « et encore, on n’a pas fait de pub ».

L’ambitieuse, soutenue par Sylvain Bucquet du cabinet emblématique Philae (voir bonus) souhaite essaimer ailleurs Train Inc’ Café. « Car il n’y a pas assez de dispositifs pour le handicap mental et le modèle est finalement simple – une gare désaffectée, une association et des partenaires ». Il a inspiré depuis Gare & Connexion. La société a lancé dans toute la France La Place de la Gare (anciennement 1001 Gares) avec des projets tout aussi innovants et utiles. ♦

 

À quoi peut ressembler une start-up sociale ? 5

*RushOnGame, parrain de la rubrique « Économie », vous offre la lecture de l’article dans son intégralité *

 

Bonus

[pour les abonnés] Les partenaires du projet – L’agrément « entreprise adaptée » – Les finances –

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?