Fermer

J’ai testé KéaBot, l’appli qui sauve les cosmétiques de la poubelle

Par Agathe Perrier, le 27 juin 2022

Journaliste

L'appli KéaBot propose à la vente les invendus des pharmacies à prix réduits © Photo d'illustration, Agathe Perrier

Comme les grandes surfaces, les pharmacies font face aux invendus. Si elles en renvoient aux laboratoires, qui bien souvent les détruisent, une partie leur reste sur les bras. Afin d’éviter ce gaspillage, des Toulousains ont créé l’application KéaBot. En quelques clics, les internautes peuvent acheter ces articles puis les récupérer dans les officines. La plateforme s’implante progressivement en France, en commençant par le sud, notamment Marseille.

 

C’est un peu le « Too good to go » version cosmétique et parapharmacie. Vous savez, cette appli qui permet à des commerces de vendre leurs invendus alimentaires à prix réduits, évitant ainsi de les jeter. KéaBot repose sur le même principe. « On met en avant les produits de pharmacie qui se périment bientôt, qui sont en sur-stock ou dont les packagings sont abîmés. Les utilisateurs les achètent en ligne et les récupèrent en click and collect », explique Arnaud Mallinger, co-fondateur et directeur général de cette plateforme lancée en janvier 2022. À la clé, de jolies réductions comprises entre -30% et -50% par rapport au prix initial. Et la satisfaction d’avoir sauvé des griffes de la poubelle un produit encore propre à l’usage.

 

 

appli-anti-gaspi-cosmetique
L’application est pour le moment disponible en click & collect à Marseille, Toulouse, Lyon, Bordeaux et Montpellier, mais devrait se déployer dans toute la France.

Simple et facile d’utilisation

L’achat se fait en quelques clics. Pour consulter les produits disponibles, pas besoin d’être inscrit. Il faut juste sélectionner sa ville. « On recense 81 pharmacies partenaires principalement à Toulouse, Marseille et Lyon. Quelques-unes se trouvent aussi à Montpellier et Bordeaux. On a privilégié le bassin sud, étant donné que nous sommes basés en Occitanie, mais notre but est bien de nous développer partout en France », précise l’entrepreneur. KéaBot n’a pas vocation à proposer de livraison, bien qu’elle ait testé cette solution récemment (bonus).

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?