Fermer

La Cravate Solidaire relooke les candidats à l’emploi

Par Paola Da Silva, le 9 février 2022

Journaliste

L’adage dit que l’habit ne fait pas le moine. Pourtant, en matière d’emploi, mieux vaut avoir le bon look pour obtenir le bon poste. L’association La Cravate Solidaire, qui dispose de douze antennes en France, s’attèle précisément à cette tâche : collecter des vêtements pour créer un dressing professionnel, puis relooker les demandeurs d’emploi afin qu’ils reprennent confiance en eux et décrochent un emploi. Rencontre avec les membres de l’antenne de Nantes.

 

Les nouveaux locaux de l’antenne nantaise de La Cravate Solidaire, situés derrière la chambre de commerce et d’industrie de la ville, témoignent de l’activité qui y règne. Sur les 137m2 dont dispose l’association, près de 70% sont en effet dédiés à l’univers du vêtement : dressing masculin, féminin, chaussures, accessoires… Mais aussi cabines d’essayage et studio photo. Au fond du couloir, une salle est réservée au stockage des sacs de dons, en attente d’être triés. « Car nous sommes en retard », raconte Lola Mauger, alternante en communication et évènementiel au sein de l’association. Le Covid est passé par là et les bénévoles manquent en cette fin janvier. « Tous les mercredis, d’habitude, nous trions l’ensemble des dons de vêtements reçus. Nous n’en gardons en général que la moitié. Il faut que les vêtements proposés à nos bénéficiaires soient impeccables et adaptés au marché du travail ».

 

Donner « le coup de pouce final »

La Cravate Solidaire relooke les candidats à l’emploi 2
L’association récolte costumes, jupes, chemises… et cravates auprès des entreprises et particuliers @PDS

L’association La Cravate Solidaire est au départ une initiative lancée à Paris en 2012 par trois cofondateurs, alors étudiants. « Leur projet a très rapidement obtenu le label « La France s’engage » créé par François Hollande lorsqu’il était Président de la République », détaille Matthieu Fourny, président de l’antenne de l’association à Nantes. « Leur objectif était de donner un « coup de pouce final » aux demandeurs d’emploi. Soit un conseil en image afin d’être parfaitement à l’aise lors d’un entretien d’embauche ». Pour cela, l’association loi 1901 récolte des vêtements de type costumes, jupes, chemises… auprès des entreprises -par le biais d’évènements de collecte- et des particuliers, afin de composer un dressing qu’elle met à disposition de ses bénéficiaires.

Ces bénéficiaires sont reçus en atelier par des conseillers en image qui vont les relooker. « Ce sont d’autres associations ou le Pôle Emploi qui les dirigent vers nous. Ils ont élaboré avec eux leur CV et leur lettre de motivation, qui sont déjà au point. Nous, nous sommes là avant tout pour redonner confiance aux candidats éloignés de l’emploi en travaillant sur l’étape d’après. Nous capitalisons sur ce qui a déjà été fait, c’est pour cela que nous parlons de coup de pouce final. »

 

  • L’antenne de Marseille, qui ouvrira en mars, du côté de la gare Saint-Charles, a besoin de dons en vêtements et de bénévoles : marseille@lacravatesolidaire.org ou 07 69 59 47 46

 

Apprendre à se présenter

Les ateliers coup de pouce sont en effet le cœur d’activité de l’association, comme l’explique Matthieu Fourny. « Notre action a pour but que chaque candidat trouve « sa » bonne tenue, dans laquelle il se sent bien. Et ce n’est pas forcément un tailleur ou un costume ! Pour y parvenir, nous croisons en général les regards de deux coachs en image lors des ateliers. Nous proposons ensuite au candidat de faire des photos dans sa nouvelle tenue afin d’illustrer son CV. Puis, nous lui apprenons à se présenter de manière adéquate lors d’une simulation d’embauche, codes non verbaux compris. » Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 70% des bénéficiaires de la jeune antenne de La Cravate Solidaire de Nantes ont décroché un emploi dans les 4 à 6 mois après leur passage au sein de l’association.

 

 

12 antennes en France

La Cravate Solidaire relooke les candidats à l’emploi 3
Des ateliers et des coachs accompagnent vers le bon look @PDS

La Cravate Solidaire dispose actuellement de douze antennes réparties partout en France. Nantes, créée en septembre 2020, est l’une des plus récentes. Celle de Marseille est actuellement en cours de constitution. « Chaque antenne dispose d’un statut indépendant même si toutes respectent des valeurs communes ainsi qu’une charte nationale », précise Matthieu Fourny. Chacune peut donc mettre en place des actions spécifiques à partir des besoins qu’elle identifie lors des ateliers. En outre, une étude de faisabilité précise précède toujours la création d’une antenne. « La tête du réseau vérifie s’il existe un réel besoin sur le territoire choisi, si des partenaires sont prêts à s’engager, si l’équipe est solide, quel est le budget… puis donne ou non son accord au projet. »

 

  • L’antenne de Nantes recherche en particulier des vêtements de très petites ou très grandes tailles, des pantalons chinos, des polos, des chaussures pour homme…

 

Repartir avec le sourire

Après un peu plus d’un an d’existence, les membres de l’antenne de Nantes peuvent dresser un premier bilan, qui s’avère positif. « Nous remarquons que les candidats qui repartent de nos ateliers suite au relooking et à la simulation d’entretien ont systématiquement le sourire », raconte Matthieu Fourny. Les retours des participants (qui gardent bien sûr la tenue qu’ils ont choisie) sont bons : « Ils sont très contents, et surtout touchés d’avoir été accueillis, qu’on ait pris soin d’eux et d’avoir été valorisés. Chaque bénéficiaire a une histoire, un parcours, une particularité que nous allons chercher à mettre en avant afin de lui redonner confiance. La confiance se voit physiquement, et nous la constatons souvent à la fin de nos ateliers. » ♦

 

*Tempo One, parrain de la rubrique « Solidarité », partage avec vous la lecture de cet article dans son intégralité *

 

Bonus

La Cravate solidaire à Nantes en chiffres (en 2021) :

·       3 salariés dont un jeune en service civique,

·       2,5 tonnes de vêtements collectés,

·       140 candidats accompagnés,

·       29 ateliers coup de pouce de 2 à 3 heures, dont 18 en visio à cause du Covid,

·       72 bénévoles formés sur les ateliers,

·       50% de financements publics et 50% privés,

·       20 partenaires – Mission locale, Apprentis d’Auteuil, FACE, PLIE, ATAO, Permis de Construire, pour les principaux.

 

  • Les antennes à travers la France. À Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Lille, Lyon, Le Mans, Metz, Nantes, Paris, Pau, Rouen, Troyes.

À Nantes, ateliers les mardi et jeudi après-midi, uniquement sur rdv : 06 65 38 78 71. 3 boulevard Salvador Allende, Nantes. Facebook : @lacravatesolidairenantes

La Cravate Solidaire relooke les candidats à l’emploi 1
Fin 2021, les directrices et directeurs des différentes antennes se sont retrouvés à Paris. ©DR

 

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?